Marché interbancaire

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le marché interbancaire est un marché où les professionnels du secteur bancaire (en particulier les banques) s'échangent des actifs financiers (emprunts ou prêts) à court terme, et où la banque centrale intervient également pour apporter ou reprendre des liquidités. C'est donc aussi le marché permettant à la Banque centrale (par exemple la Banque centrale européenne dans la zone euro) d'équilibrer le bilan des banques commerciales en cas de crise de liquidités.

Intervenants[modifier | modifier le code]

Ce sont les mêmes que ceux qui peuvent se refinancer auprès des Banques centrales.

Il y a trois catégories d'intervenant sur le marché interbancaire :

Taux[modifier | modifier le code]

Il est possible de distinguer, bien qu'il puisse y avoir d'autres opérations (par exemple sur les dérivés) :

  • le marché interbancaire monétaire (voir marché monétaire) où ont lieu les placements et refinancements à très court terme.
Les taux moyens pratiqués sur ce marché pour chaque durée (de 1 mois à 12 mois) sont publiés chaque jour, sous l'appellation, pour la zone euro, d'Euribor (parfois traduit par Tibeur en français). Le taux au jour le jour est pour sa part appelé Eonia. Euribor est un taux de terme (le taux de l'argent interbancaire à des échéances futures), tandis que l'Eonia est un taux constaté (taux de l'argent interbancaire à des échéances passées).
  • l'Open market, pour l'achat et la vente de titres à moyenne et longue durées (bons et obligations).

Le marché interbancaire est un marché de gré à gré (par opposition au marché organisé) : les intervenants traitent directement et librement entre eux, même s'ils peuvent également faire appel à l'intermédiation par un courtier.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connxes[modifier | modifier le code]