Manuel Wandji

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Manuel Wandji
Surnom Wambo
Nom de naissance Manuel Wandji
Naissance (61 ans)
Nancy
Drapeau de la France France
Genre musical Afro, world music, Reggae
Instruments Percussion
Site officiel www.wamboproductions.com

Manuel Wandji, dit Wambo, est percussionniste, chanteur, danseur, auteur, compositeur et producteur camerounais, né le à Nancy (France) d’un père camerounais et d’une mère française[1],[2],[3],[4],[5]. À l’âge de 9 ans, il rentre au Cameroun et c’est là que son goût pour la musique grandit. Il apprend les rythmes, dans les concerts scolaires et se familiarise avec la batterie. À la différence des enfants expatriés de son âge ayant pour hobbies le tennis ou la piscine, Wambo s’accroche aux racines paternelles, à la forêt, l’écoute des musiques traditionnelles, les marigots ou encore la pêche avec les villageois : Tout ceci influence sa sensibilité musicale[6].

Biographie[modifier | modifier le code]

Enfance et débuts[modifier | modifier le code]

Manuel Wandji est né en 1961 à Nancy. Il y grandit jusqu’à 9 ans avant de retourner à Yaoundé au Cameroun[7]. C’est pendant cette période qu’il découvre la culture musicale locale à travers les concerts scolaires, les clubs et les danses traditionnelles. Partagé entre Yaoundé et le village de son papa, il écoute la musique traditionnelle, côtoie et s’initie aux tambours, balafons. Ce sont ces influences qui constituent aujourd’hui sa première source d’inspiration. Cependant, à cette époque, comme tous les jeunes de son âge, il est fan de Fela, Bob Marley, Led Zeppelin, Pink Floyd et Dark Side of the Moon[8].

En 1980, il retourne en France, à Besançon, pour suivre des études de micromécanique, avec la motivation de faire de la musique ; il fait ses premières compositions en live pour des danseurs et chorégraphes de la Compagnie Accrorap de Kader Attou. Cette première expérience sera très enrichissante pour lui et son style musical[9].

Carrière[modifier | modifier le code]

En 1986, il crée la compagnie de danse Métissages ; découvre le monde de la world music et, dès 1988, il accompagne comme percussionniste Papa Wemba, Ray Lema[4]. Il joue avec de nombreux artistes africains mais aussi internationaux comme Ben Harper ou Tom Jones[10].

Manuel Wandji crée son studio de production à Besançon : Wambo Productions[11]. C’est dans ce studio qu’il concocte des musiques aux rythmes traditionnels sous influences urbaine et ethniques ; ses compositions sont un mélange de genres teintés de percussions, de voix, de grooves, de hip hop, de synthétiseurs, d’accordéon ou encore de violon. De cette musique, il a inspiré les chorégraphes, les compagnies de danse hip hop et afro contemporaine[12],[13]. Producteur de Henri Dikongue[14],[15], il produit deux albums de l’artiste en 1995 et 1999 « Wa » et « C’est la vie » qui ont un grand succès dans le monde et particulièrement au Cameroun[16],[17]. Par la suite, il accompagne en tournée les acrobates kényans Jambo Mambo en 1997, Régis Gizavo, un accordéoniste malgache et enregistre l’album « Sur la terre » de DJ Martin Solveig[18].

En , dans le cadre de la francophonie, l'Institut français du Cameroun lui offre carte blanche pour animer la soirée à l'Ambassade de France[19]. La même année, il intègre l'influence congolaise dans sa musique[20].

Discographie partielle[modifier | modifier le code]

Quelques-unes de ses œuvres[21] :

  • 1994 : Radio Trottoir
  • 1995 : Henri Dikongue WA
  • 1997 : Henri Dikongue C'est la vie
  • 1999 : Manuel Wandji Rythmes of life
  • 2002 : Manuel Wandji Spirit of roots
  • 2005 : Manuel Wandji Planet groove
  • 2013 : Manuel Wandji Voyages & Friends[22],[23].

Design sonores[modifier | modifier le code]

En plus de plusieurs illustrations sonores diffusées sur France Télévisions, Manuel Wandji a réalisé au Cameroun plusieurs supports audios et vidéos pour les entreprises.

  • Spots télé[24]
    • MUCADEC, Mutuelles Camerounaises d'Epargne et de Crédit[25]
    • Canal 2[26]
    • Société Générale Cameroun[27]
  • Spots télé[28]
    • Bicec - Banque internationale pour le commerce l'épargne et le crédit[29]
    • ENEO - Easy ligth[30]

Distinctions[modifier | modifier le code]

  • 2006 : Meilleur artiste de la diaspora aux Canal 2'Or[31].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Reportage réalisé par Aurélien Bertini en
  2. Mme Malobe, « Un petit bout de Wambo », sur cameroon-tribune.cm,
  3. Manuel Wandji, le métissage global
  4. a et b « Manuel Wandji », sur africultures.com.
  5. « Manuel Wandji | RFI INSTRUMENTAL », sur www.rfi-instrumental.com (consulté le )
  6. [www.wamboproductions.com Site officiel de Manuel Wandji]
  7. de Manuel Wandji - Site officiel.
  8. Interview réalisée par Frédérique Briard du site Marianne
  9. http://www.ciemalka.com/manuel-wandji.html
  10. « Manuel Wandji | RFI INSTRUMENTAL », sur www.rfi-instrumental.com (consulté le ).
  11. Wamboland - Studio de production de Manuel Wandji.
  12. http://www.rfimusique.com/actu-musique/musique-africaine/album/20130418-manuel-wandji-voyages-friends
  13. http://migrations.besancon.fr/pour-les-jeunes/cultures-actuelles/620-manuel-wandji-musicien-et-producteur.html
  14. Jean François Channon, « Cameroun: Arts vivants : Manuel Wandji séduit », sur allafrica.com, (consulté le ).
  15. « Cœur d'Afrique », sur LExpress.fr, (consulté le )
  16. Biographie Manuel Wandji
  17. Monica Nikodo, « J'ai vécu à fond les succès de mes premiers albums », sur cameroon-tribune.cm,
  18. Les mondes en fusion de Manuel Wandji
  19. « SOIRÉE DES LAURÉATS DE L'ATELIER CHANSON + CARTE BLANCHE À MANUEL WANDJI aka WAMBO », sur Institut Français du Cameroun, (consulté le )
  20. Léandre Ndzié, « Actualités Cameroun :: WAMBO – Bolingo : l’amour entre le Cameroun et le Congo :: Cameroon news », sur camer.be, (consulté le ).
  21. « Personnes | Africultures : Wandji Manuel », sur Africultures (consulté le )
  22. Bertrand Lavaine, « Les mondes en fusion de Manuel Wandji », sur rfi.fr, (consulté le ).
  23. Alliance Nyobia, « Cameroun: Heureux qui comme « Wambo »... - L'artiste Manuel Wandji de retour dans les bacs avec l'album « Voyages & Friends » », sur allafrica.com, (consulté le ).
  24. Les vidéos de Manuel Wandji
  25. Vidéo de Mucadec
  26. Générique Journal télévisé
  27. Campagne de publicité
  28. Créations audios de Manuel Wandji
  29. Musique d'accueil et de communication
  30. Campagne de publicité
  31. Atome, « Qu'est devenu Manuel Wandji depuis le succès de son titre "C'est pas facile" ? », sur Voila Moi, (consulté le ).

Liens externes[modifier | modifier le code]