Mandera

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Mandera
Vue d'une rue de Mandera
Vue d'une rue de Mandera
Administration
Pays Drapeau du Kenya Kenya
Province Nord-orientale
Démographie
Population 30 433 hab. (1999)
Géographie
Coordonnées 3° 55′ 00″ nord, 41° 50′ 00″ est
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Kenya

Voir sur la carte administrative du Kenya
City locator 14.svg
Mandera

Mandera (somali : Mandheera) est une ville de la province nord-orientale au Kenya. C'est aussi la capitale du comté de Mandera. Elle est située entre les frontières somalienne et éthiopienne. La ville est peuplé de 30 433 habitants suite au recensement de 1999.

Géographie[modifier | modifier le code]

Mandera est coincé entre les frontières éthiopiennes et somaliennes, la ville se situe dans la province Nord-Orientale du pays, la capitale du Kenya, Nairobi, est située à environ 807 km de Mandera. Une rivière, le Dawa, passe près de Mandera, cette rivière fixe aussi une petite partie de la frontière entre le Kenya et l'Éthiopie.

Districts[modifier | modifier le code]

Mandera est la capitale du district de Mandera[1].

Dans l'ensemble, il constituait un district divisé en trois circonscriptions plus petites; à savoir, Mandera Est, Mandera Central et Mandera Ouest. Cependant, le président kenyan Mwai Kibaki a ordonné en 2007 la création de deux autres districts : Mandera Central Mandera Ouest Lafey, Mandera Nord et Banisa. Cela a porté le nombre total de districts locaux à six. La ville occupe une superficie de 26,744 km².

Démographie[modifier | modifier le code]

Comme dans les autres régions de la province du Nord-Est, Mandera est principalement habitée par des ethnies somaliennes.

Climat[modifier | modifier le code]

Le climat de Mandera est classé comme aride sous la classification de climat de Köppen . Les températures tendent à être chaudes tout au long de l'année. Les températures quotidiennes sont généralement supérieures à 30 ° C (86 ° F), tandis que la nuit, elles peuvent tomber à 20 ° C (68 ° F). Les précipitations sont extrêmement faibles, la zone recevant une quantité minimale de pluie. Les sécheresses ne sont pas inhabituelles, entraînant souvent une perte importante de bétail dans les zones rurales où le pastoralisme est commun[2],[3].

Transports[modifier | modifier le code]

La ville dispose d'un aéroport : l'aéroport de Mandera[4]. Mandera dispose aussi d'un réseau de bus mais celui-ci est très restreint[5].

Culture et Tourisme[modifier | modifier le code]

La ville n'est pas trop touristique ni culturel, la mosquée de Khadja est le seul site culturel de la ville[6]. De plus la ville est plus délaissée par les touristes en raison du risque des Al-Shebbab somalien qui sévissent à l'est du territoire kényan.

Annexes connexes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Kenya Districts », sur www.statoids.com (consulté le 30 décembre 2017)
  2. (en) The Standard, « Breaking News, Politics, Business, Sports », sur The Standard (consulté le 30 décembre 2017)
  3. (en) « Mandera », Wikipedia,‎ (lire en ligne)
  4. « Google Maps », sur Google Maps (consulté le 30 décembre 2017)
  5. « Google Maps », sur Google Maps (consulté le 30 décembre 2017)
  6. « Google Maps », sur Google Maps (consulté le 30 décembre 2017)