Madeleine de Médicis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Madeleine de Médicis (1473-1528) est une aristocrate florentine, fille de Laurent de Médicis[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Née à Florence, elle reçoit une éducation humaniste grâce à des précepteurs comme Ange Politien[2]. En , elle est fiancée à Franceschetto Cybo, fils illégitime du pape Innocent VIII[3]. Elle est mariée en avec une dot de 4000 ducats[3]. Cette alliance renforce les liens entre sa famille et le Vatican, aidant par la même son frère Giovanni (futur pape Léon X) à être ordonné cardinal[3]. Elle joue de son influence avec son père, son frère Pierre et le pape pour aider ses amis et des personnes de conditions plus modestes à obtenir de l'aide ou des postes au sein de l'église et des gouvernements.[4]

En 1488, elle acquiert une cure thermale à Stigliano[5], le rénovant et en en faisant un lieu convoité.[5]

Madeleine vit à Rome après l'élection de son frère Giovanni comme pape sous le nom de Léon X en 1513[6]. Peu de temps après son élection, le pape Léon nomme son fils Innocent à la fonction de cardinal[6]. Madeleine reçoit la nationalité romaine et une pension de son frère en 1515[6]. Elle travaille à l'ascension sociale de sa famille et plus particulièrement aux unions de ses enfants à d'autres familles nobles[6]. Elle continue son rôle d'influence, négociant avec le pape Léon et son neveu Laurent pour la protection, l'entretien et la libération de prison de ses proches[7]. Elle meurt à Rome et est enterrée à la basilique Saint-Pierre par ordre de son cousin, le pape Clément VII.

Descendance[modifier | modifier le code]

Franceschetto et Madeline ont sept enfants :

  1. Lucrezia Cybo (1489–1492) ;
  2. Clarice Cybo (1490–1492) né déformé, meurt en bas âge ;
  3. Innocenzo Cybo (1491–1550), Cardinal ;
  4. Laurent Cybo (1500–1549) Duc de Ferentillo, marié à Ricciarda Malaspina et fondateur de la famille Cybo Malaspina  ;
  5. Caterina Cybo (1501–1557), mariée au Duc de Camerino ;
  6. Ippolita Cybo (1503–1503) ;
  7. Giovanni Battista Cybo (1505–1550).

Notes et références[modifier | modifier le code]

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Maddalena de' Medici (1473–1528) » (voir la liste des auteurs).
  1. (en) « 10 historical mistakes in the TV Show Medici : Masters of Florence », sur IntoFlorence, (consulté le ).
  2. Tomas 2003, p. 24.
  3. a b et c Tomas 2003, p. 20.
  4. Tomas 2003, p. 62-63.
  5. a et b Tomas 2003, p. 90.
  6. a b c et d Tomas 2003, p. 129.
  7. Tomas 2003, p. 135.

Liens externes[modifier | modifier le code]