MUTE

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir mute.
MUTE
Logo

Développeur Jason Rohrer
Première version 2003
Dernière version 0.5.1b[1] (2009)
État du projet Inactif
Écrit en C++
Environnement Windows, Linux, Mac OS X
Langues Anglais, français
Type Logiciel de pair-à-pair (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Licence GPL-2.0[2]Voir et modifier les données sur Wikidata
Site web mute-net.sourceforge.net
mute-net.sourceforge.netVoir et modifier les données sur Wikidata

MUTE est un réseau d'échange de fichiers de « troisième génération » qui procure des fonctionnalités de recherche et de téléchargement, tout en fonctionnant de façon totalement anonyme. Il est souvent comparé à ANts même s'il n'a pas l'ambition, comme lui, de « recâbler » Internet.

Protocole de communication[modifier | modifier le code]

Article connexe : Protocole de communication.

Son protocole de routage est inspiré du modèle des colonies de fourmis. Les communications sur MUTE ne se font pas directement d'un utilisateur à l'autre, mais par succession de communications chiffrées entre les pairs. Les résultats des expériences effectuées sur des réseaux MUTE montrent que la colonie de nœuds MUTE trouve rapidement la voie la plus courte (ou la plus rapide) entre deux nœuds du réseau.

Du fait des méthodes de cryptographie utilisées, les échanges de fichiers sont plus lents qu'avec les réseaux traditionnels.

Anonymat[modifier | modifier le code]

MUTE évite les connexions directes avec les personnes qui échangent des fichiers entre elles et ne fait pas figurer en clair l'adresse IP des utilisateurs. Il utilise à la place une « adresse virtuelle » censée protéger l'anonymat des échanges. L'ensemble des communications nécessaires aux transferts de fichiers sont alors chiffrées.

Logiciels compatibles avec le réseau MUTE[modifier | modifier le code]

Développement abandonné :

  • Calypso[3] (2010-2010) ː avait le projet de "forker" le code source de Kommute[4],[5]
  • Kommute[6] (2006-2010) ː il a une interface graphique plus simple, et davantage de fonctions que MUTE. La dernière version est la v0.24.
  • MUTE (2003-2009) ː premier logiciel client du réseau MUTE, conçu par Jason Roher, créateur du réseau MUTE.
  • Mute MFC[7] (2005-2005) ː avait pour projet de fournir une meilleur interface graphique. La dernière version est la v0.0.7.
  • NapShare[8] (2001-2006[9]) ː automatisable.

Pour tous ces logiciels, le port d'origine destiné à MUTE a pour numéro ː 4900.

Capture d'écran du logiciel Kommute (2010), onglet connexions.

Concernant le logiciel client MUTE original[modifier | modifier le code]

L'interface graphique du premier logiciel client MUTE est rudimentaire, mais son utilisation est simple comparée à la complexité de son protocole. Il est possible de modifier le numéro de port utilisé (4900) en éditant le fichier port.ini Il ne permet de partager qu'un seul dossier de fichiers (avec ses sous dossiers).

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

  • ANts P2P : logiciel qui fut concurrent de MUTE durant la même période de temps.
  • P2P anonyme

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • (fr) Site officiel - attention, à cette date (2012) la version 0.3 proposée sur le site français est périmée (elle date de 2005). Pour télécharger la version la plus récente (0.5x)  : basculez sur la version anglaise.
  • (en) « Accueil du projet MUTE », sur SourceForge.net.
  • (fr) FAQ Mute
  • (fr) Logiciel Mute version MFC (interface plus jolie et complète. Développement cessé en 2006).
  • (fr) Logiciel Calypso : compatible avec le réseau MUTE, interface plus jolie et complète. Développement cessé en 2010).