Métallurgie des poudres

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La métallurgie des poudres est l'ensemble des sciences et technique de fabrication des pièces métalliques par frittage de poudres par amalgame.

Pièce de métal poreux obtenue par frittage de poudre métallique

Comme il n'y a pas de fusion (le frittage consiste globalement en un brasage des grains par diffusion et fusion locale), cette technique permet de moins chauffer (donc de faire des économies d'énergie), et d'avoir un retrait très faible au refroidissement. On peut donc avoir des surfaces fonctionnelles brutes de frittage, ne nécessitant pas d'usinage ultérieur, ce qui permet d'économiser du matériau et de la main d'œuvre, donc de réduire les coûts ainsi que l'impact environnemental.

Par ailleurs, les grains gardant globalement la même forme après frittage, cela permet de maîtriser la microstructure de la pièce, et donc d'avoir des propriétés mécaniques intéressantes sans faire de traitement thermomécanique, d'où une économie supplémentaire en dépense énergétique et en coût. Il est notamment possible de produire des aimants[1], des composites[2], des « matériaux à gradiants »[3], des pièces métalliques poreuses[4] ou de préparer divers alliages de métaux[5]

Par contre, le développement de la technique de fabrication nécessite une étude coûteuse, et la poudre métallique, si elle est très fine, doit être conservée sous une atmosphère neutre (par exemple diazote) pour éviter une oxydation qui pourrait être catastrophique (combustion, voire explosion).


Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Adler, E., Reppel, G. W., Rodewald, W., & Warlimont, H. (1989). Matching P/M and the physics of magnetic materials. International journal of powder metallurgy (1986), 25(4), 319-335 (résumé).
  2. Dafir D (1993) Étude de l'influence du renfort sur la cinétique de précipitation dans un composite 6061/SiCp élaboré par métallurgie des poudres (Doctoral dissertation).(résumé)
  3. Cherradi, N., Delfosse, D., Ilschner, B., & Kawasaki, A. (1996). Matériaux à gradient: exploitation du concept et techniques de production par métallurgie des poudres. Revue de Métallurgie, 93(2), 185-196 (résumé).
  4. Kearns, M. W., Blenkinsop, P. A., Barber, A. C., & Farthing, T. (1988). Manufacture of a novel porous metal. International journal of powder metallurgy (1986), 24(1), 59-64.
  5. Wang, G. X., & Dahms, M. (1992). An overvie: TiAl-based alloys prepared by elemental powder metallurgy. PMI. Powder metallurgy international, 24(4), 219-225.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Agapiou J.S & DeVries M.F (1988) Machinability of powder metallurgy materials. International journal of powder metallurgy (1986), 24(1), 47-57 (résumé).
  • Bonnefoy V (2001). Modélisation du comportement de poudres métalliques et céramiques en compression (Doctoral dissertation, Grenoble, INPG) (http://www.theses.fr/2001INPG0105 résumé]).
  • Chevrel R, Sergent M, Le Lay L, Padiou J, Pena O, Dubots P, ... & Vallier J.C (1988) Obtention par métallurgie des poudres à froid de filaments supraconducteurs de phases de Chevrel Pb (Sn) Mo6S8 et leurs résultats de densités de courant Jc mesurées par transport. Revue de physique appliquée, 23(11), 1777-1784.
  • Cizeron G (1994) Métallurgie des Poudres. Revue de Métallurgie, 91(5), 683-692.
  • Eudier M (1994) Métallurgie des poudres. Généralités. Techniques de l'ingénieur. Matériaux métalliques, (M860), M860-1.
  • GalmicheP & Hivert A (1958). Applications dans la métallurgie des poudres des atmosphères réductrices halogénées à l'équilibre. Revue de Métallurgie, 55(10), 907-917.
  • Mosbah P (1995) Étude expérimentale et modélisation du comportement de poudres métalliques au cours du compactage en matrice fermée (thèse de doctorat) | (résumé)
  • Mosbah P, Kojima J, Shima S & Kotera H (1997). Influence of the third stress invariant on iron powder behavior during compaction. In International Workshop on Modeling of Metal Powder Forming Process (pp. 19-27). mai 1997, GPM2 Laboratory Grenoble, France.