Mémoires de Sanson

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les Mémoires de Sanson, sous-titrés Mémoires pour servir à l'histoire de la Révolution française, sont les mémoires apocryphes attribués au bourreau Charles-Henri Sanson qui participa à l’exécution de Louis XVI. Publiés en 1830, ils furent rédigées partiellement par Honoré de Balzac et Louis-François L'Héritier de l'Ain, qui avait aussi participé à la rédaction des mémoires du valet de Napoléon 1er : Constant.

Évoquant les exécutions célèbres auxquelles il prit part, ce sont des mémoires romancés et anecdotiques. En 1852, ces mémoires étaient recensés par Joseph-Marie Quérard parmi les supercheries littéraires[1] ; en 1847, le dernier représentant de la famille, Henri-Clément Sanson (en), décide, à la suite de ses problèmes d'argent dus au jeu, de reprendre le texte et de le compléter sous le titre de Sept générations d'exécuteurs, Mémoires des bourreaux Sanson.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Joseph-Marie Quérard - 1852 Les Supercheries littéraires dévoilées. Galerie des auteurs apocryphes p. 293 tiré de : [1]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]