Luger 1900/1906

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Luger.

Pistolet 1900, 1900/06, 1906/29
Image illustrative de l’article Luger 1900/1906
Présentation
Pays Drapeau de la Suisse Suisse
Type Pistolet d'ordonnance, dit Parabellum
Munitions 7,65 mm Parabellum
Fabricant DWM (1900-1914), Waffenfabrik Bern (1918-1946)
Période d'utilisation 1900 - ca. 1960
Production Fabrication DWM: M1900, M1900/06 15215 pistolets. Fabrication W+F: 1900/06, 1906/29 45814 pistolets.
Poids et dimensions
Masse (non chargé) 890 g (1900) / 930 g (1906/29)/-
Longueur(s) 23,8 cm
Longueur du canon 12,2 cm/4 rayures droitières au pas de 250 mm
Caractéristiques techniques
Mode d'action simple action
Portée pratique 50 m
Vitesse initiale 350 m/s
Capacité 8 + 1 cartouches

Le Luger 1900 fut adopté le 4 mai 1900 par l'Armée suisse comme pistolet d'ordonnance 1900. Il fut l'arme qui servit de base au célèbre Luger 1908 ou P08. Il diffère essentiellement de celui-ci par son calibre, son canon plus long et la présence d'une sureté de poignée. Il tire la munition 7,65 mm Parabellum. Il fut fabriqué en série à partir de 1901 et perfectionné en 1906 par la DWM et adopté ensuite par plusieurs autres nations européennes et sud-américaines.

Pistolet 1906/29

Technique[modifier | modifier le code]

Le pistolet Luger est une arme semi-automatique tirant en coup par coup et utilisant pour son fonctionnement l'énergie produite par le recul. La partie mobile de l’arme se compose du canon, de la boite à culasse sous forme d’une fourche et de la culasse avec son système de verrouillage, soit la genouillère. La partie fixe, ou carcasse, contient le système de détente, le chargeur et le ressort de récuperation dans la poignée. La partie mobile glisse dans des coulisses dans la carcasse.

Au départ du coup, la partie mobile effectue un mouvement de recul. Les boutons de chargement sur la genouillère sont levés par des rampes placées à l’arrière de la carcasse, ceux qui déverrouille la culasse. Celle-ci recule et extrait l'étui qui est éjecté. Ensuite, le système mobile y compris la culasse sont tirés en avant par le ressort de récupération se trouvant dans la carcasse, la culasse pousse une nouvelle cartouche dans la chambre, l’arme est prête à tirer.

Spécifications[modifier | modifier le code]

  • Calibre : 7,65 mm Parabellum
  • Poids non chargé : 890 g
  • Poids chargé : 975 g
  • Longueur : 238 mm
  • Longueur du canon : 122 mm
  • Instruments de visée : fixe
  • Capacité du chargeur : 8 coups

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • La Connaissance du Luger de Gérard Henrotin (Editions H&L - HLebooks.com - 1996)
  • La pistolets Luger de Michel Malherbe (Crépin-Leblond - 2009)
  • Luger Mechanical Features (Download) by Gerard Henrotin (H&L Publishing - HLebooks.com - 2002)
  • The Luger Models (Download) by Gerard Henrotin (H&L Publishing - HLebooks.com - 2001)
  • The Luger Producers (Download) by Gerard Henrotin (H&L Publishing - HLebooks.com - 2001)
  • Luger Accessories (Download) by Gerard Henrotin (H&L Publishing - HLebooks.com - 2003)
  • DWM Luger (Download) by Gerard Henrotin (H&L Publishing - HLebooks.com - 2001)
  • Les différents modèles de pistolets Luger - Ebook par Gérard Henrotin (Editions H&L - HLebooks.com - 2010)
  • Pistolen und Revolver der Schweiz seit 1720 de Kriss Reinhart et Jürg A. Meier (Editions Stocker & Schmid, Dietikon-Zürich - 1998)

Voir aussi[modifier | modifier le code]