Lucy Hawking

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Lucy Hawking

Description de l'image Stephen hawking and lucy hawking nasa 2008.jpg.
Naissance (45 ans)
Activité principale
Distinctions
Prix Sapio
Auteur
Langue d’écriture Drapeau du Royaume-Uni anglais
Genres

Lucy Hawking est une journaliste et romancière anglaise[1], née le [2]. Elle est la fille du théoricien et physicien Stephen Hawking et de sa première épouse, Jane Hawking (née Wilde). Elle vit à Londres[3].

Éducation et carrière[modifier | modifier le code]

Lucy Hawking étudie le français et le russe à l'Université d'Oxford, puis a commencé à travailler comme journaliste[4]. Elle a travaillé pour le New York Magazine et a écrit pour le Daily Mail, The Telegraph, The Times, et le London Evening Standard[5]. Elle a également travaillé comme journaliste de radio[3].

Elle a écrit deux romans : Jaded (2004) et Run for Your Life (2005) (également aidé à la publication de The Accidental Marathon).

En 2007, elle a publié Georges et les secrets de l'univers, une histoire d'aventure où un petit garçon appelé George trouve un moyen de passer à travers un portail généré par ordinateur et voyage autour du système solaire. Écrit avec son père, Stephen Hawking et son ancien élève de doctorat Christophe Galfard, George's Secret Key a été traduit en 38 langues et publié dans 43 pays. En 2009, George et les Trésors du cosmos a suivi puis George et le Big Bang.

En avril 2008, elle a participé à une série de conférence à l'occasion du 50e anniversaire de la NASA, notamment à une conférence sur les enfants et l'enseignement des sciences. Sur la base de son expérience dans le tourisme mondial et avec la trilogie Georges, elle donne des conférences pour les enfants sur la physique et l'astronomie, les conférences soulignent la nécessité de faire participer les jeunes aux sciences, à un âge précoce. Elle a remporté le Prix Sapio de la vulgarisation scientifique, remis à Rome en octobre 2008. Elle est Vice-Président du National Star College, une fondation qui fournit des soins et une éducation aux jeunes adultes ayant des handicaps multiples et complexes.

Elle est un membre du personnel administratif de l'Autism Research Centre (ARC), qui est situé au sein de l'école de médecine clinique du Département de psychiatrie, Section du développement de la psychiatrie, à l'Université de Cambridge. Elle est responsable des Amis de l'ARC[5]. Elle s'est intéressée à l'autisme lorsque son fils William MacKenzie Smith a été diagnostiqué atteint de la maladie.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Fiction pour enfants[modifier | modifier le code]

Coécrit avec son père, Stephen Hawking :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Stephen Hawking, NNDB, www.nndb.com »
  2. (en) Kristine Larsen, Stephen Hawking: A Biography, Westport, Greenwood PublishingGroup,‎ (1re éd. 2005) (ISBN 978-0-313-32392-8, LCCN 2005011150, lire en ligne), xv
  3. a et b (en) « Lucy Hawking, www.fischerverlage.de »
  4. (en) « Shadowland, www.theage.com.au, 21 April 2004 »
  5. a et b (en) « ARC Staff; Lucy Hawking, www.autismresearchcentre.com »

Lien externe[modifier | modifier le code]