Lucien Abenhaim

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Lucien Abenhaïm est un épidémiologiste québécois. Il est directeur du Centre d’épidémiologie clinique et de recherches en santé publique de l'Hôpital général juif de Montréal.

Radio-Canada lui a décerné le titre de scientifique de l'année de Radio-Canada en 1997 pour ses recherches épidémiologiques à l’origine du retrait mondial de deux médicaments coupe-faim largement prescrits, la dexfenfluramine (Redux) et la fenfluramine ; il est notamment responsable de l'étude dite IPPHS, qui démontre un lien de causalité entre l'exposition aux anorexigènes (notamment les fenfluramines) et l'hypertension artérielle pulmonaire (HTAP).
Entre 1999 et 2003, il est directeur général de la Santé au ministère de la Santé français. À cette époque, on suspecte de plus en plus le rôle néfaste du Mediator, une fenfluramine, dans l'apparition d'HTAP et de valvulopathies. Pourtant le Mediator n'est pas retiré. Interrogé par la commission sénatoriale, Lucien Abenhaïm déclare : Pour répondre à votre question, à l'époque je ne savais pas que le Mediator était un anorexigène, qu'il s'agissait du benfluorex. Je n'ai pas pensé une seule seconde qu'un pays comme la France puisse avoir laissé sur le marché une fenfluramine, produit mortel, avec la publicité extraordinaire qu'avait eu le retrait mondial des fenfluramines[1].


Honneur[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]