Luc Poirier (homme d'affaires)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Luc Poirier.
Luc Poirier
LucPoirier.jpg
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (43 ans)
MontréalVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Homme d'affaires, conférencierVoir et modifier les données sur Wikidata

Luc Poirier, né le à Montréal, est une personnalité québécoise du monde des affaires.

Biographie[modifier | modifier le code]

Luc Poirier est né le 7 août 1975 à Montréal. Il est le fils de Denise Gohier et Paul Poirier. Il a deux frères, Mario et Éric Poirier[réf. souhaitée].

Enfance[modifier | modifier le code]

Il passe son enfance dans un HLM[1] auprès de sa mère[2].

Parcours professionnel[modifier | modifier le code]

À 18 ans, il ouvre une boutique d'informatique, "Services Info" qu'il garde 7 ans[3].

En janvier 2007, il acquiert les 20,6 hectares de terrain de l'Île Charron du Mouvement Desjardins pour la somme de 6 millions de dollars. Le terrain est finalement racheté en septembre 2011 par le Québec, pour la somme de 15 millions de dollars[4].

Il est l’instigateur de plusieurs projets tels que le Bota Bota[5], le restaurant William[6], les immeubles Griffix[7] et Rubic[8].

Il développe, au Québec, plusieurs projets immobiliers, à Saint-Lambert-sur-le-Golf[9], Griffix[10], Oasis[11], Rubic[12], Evo Quartier[13].

En 2012, il propose la construction d'un tunnel reliant Montréal et et sa Rive-Sud. Si le projet aboutissait, il serait entièrement financé par des capitaux privés[14].

Faits divers[modifier | modifier le code]

Broom icon.svg
Les sections « Anecdotes », « Autres détails », « Le saviez-vous ? », « Citations », « Autour de... » , etc., peuvent être inopportunes dans les articles (2018).
Pour améliorer cet article il convient, si ces faits présentent un intérêt encyclopédique et sont correctement sourcés, de les intégrer dans d’autres sections.

En 2008, Luc Poirier participe à la 6e édition d'Occupation double[2]

En 2012, un groupe de financiers mené par Luc Poirier prête la somme de 8 millions $ au criminel Tony Accurso[15].

En 2018, la candidature de Luc Poirier est rejetée par la production de l’émission Dans l'œil du dragon[16],[17].

Prix et distinctions[modifier | modifier le code]

2016: Prix ICCA (Rubic), catégorie excellence construction en acier[18]

2016: Prix Inova de l'IDU (Rubic), catégorie innovation[19]

Publications[modifier | modifier le code]

2016 : Voir Grand (biographie)[20]

Voir Grand a été co-écrit par Luc Poirier et Marc Fisher[21].

Le livre sort le 4 octobre 2016 aux éditions Un Monde Différent[22].

Famille[modifier | modifier le code]

Luc Poirier est le père de trois enfants, Benjamin, Hugo et Mégane. Il est marié à Isabelle Gauvin depuis le 14 août 2010[23].

Références[modifier | modifier le code]

  1. « MissionINSPIRATION.tv - Luc Poirier » (consulté le 5 septembre 2016)
  2. a et b Québecor Média, « Occupation double - Un vrai millionnaire parmi les candidats » (consulté le 5 septembre 2016)
  3. « Luc Poirier - L'entrepreneur qui fait sourire » (consulté le 14 septembre 2016)
  4. « Île Charron: Québec offre 15 millions au promoteur Luc Poirier » (consulté le 14 septembre 2016)
  5. « L'entrepreneur Luc Poirier propose un tunnel pour relier la Rive-Sud au centre-ville » (consulté le 5 septembre 2016)
  6. « 24h Montréal – Actualités - Le millionnaire Luc Poirier veut s’attaquer à l’Aconcagua », sur www.24hmontreal.canoe.ca (consulté le 5 septembre 2016)
  7. « Immobilier Centre Sud-Ouest : Édifice Le Griffix , 1045 rue Wellington, Montréal », sur www.iresidence.ca (consulté le 5 septembre 2016)
  8. Zone Société - ICI.Radio-Canada.ca, « Construire une tour en commençant par le toit », sur Radio-Canada.ca (consulté le 5 septembre 2016)
  9. « Luc Poirier - L'entrepreneur qui fait sourire », Le Devoir, {{Article}} : paramètre « date » manquant (lire en ligne)
  10. « Le Griffix : le promoteur Luc Poirier se réjouit du succès de son projet immobilier innovateur », sur www.newswire.ca (consulté le 3 janvier 2017)
  11. « L'entrepreneur Luc Poirier propose un tunnel pour relier la Rive-Sud au centre-ville », Métro, {{Article}} : paramètre « date » manquant (lire en ligne)
  12. Zone Société - ICI.Radio-Canada.ca, « Construire une tour en commençant par le toit », sur Radio-Canada.ca (consulté le 3 janvier 2017)
  13. « Site officiel Evo Quartier », sur evoquartier.com
  14. https://www.forbes.fr/entrepreneurs/luc-poirier-le-multimillionnaire-quebecois-aux-idees-folles/?cn-reloaded=1&cn-reloaded=1
  15. Québecor Média, « Luc Poirier - Un promoteur prête de l'argent à Tony Accurso », {{Article}} : paramètre « périodique » manquant, paramètre « date » manquant (lire en ligne)
  16. « Des animaux au poil ! - La Presse+ », La Presse+,‎ (lire en ligne)
  17. « Ces investisseurs québécois ont été refusés à l'émission Dans l'oeil du dragon - Showbizz.net », Showbizz.net,‎ (lire en ligne)
  18. Propulsé par WordPress.com, « 18e édition des Prix d’excellence de la construction en acier de la région du Québec de l’ICCA », sur https://actualites.cisc-icca.ca/, (consulté le 12 décembre 2016)
  19. « L’IDU félicite les grands gagnants de l’édition 2016 des Prix INOVA », sur http://membres.iduquebec.com/, (consulté le 12 décembre 2016)
  20. Voir grand : leçons d'affaires, de vie et de liberté by POIRIER, LUC*FISHER, MARC (lire en ligne)
  21. « Luc Poirier, le millionnaire d'Occupation Double, lance son livre Voir grand », sur Hollywoodpq.com (consulté le 3 janvier 2017)
  22. Rodger Brulotte, « Voir grand le tout premier livre de Luc Poirier », sur Le Journal de Montréal (consulté le 3 janvier 2017)
  23. « Luc Poirier d'Occupation Double sera père d'une petite fille en septembre! », sur Hollywoodpq.com (consulté le 5 septembre 2016)

Liens externes[modifier | modifier le code]