Louis Pienaar

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Pienaar.

Louis Alexandre Pienaar, né le et mort le au Cap en Afrique du Sud[1]) est un avocat, ambassadeur et homme politique d'Afrique du Sud, dernier administrateur du Sud-Ouest africain/Namibie en 1985-1990, ministre sud-africain de l'Éducation nationale de 1990 à 1992 et ministre de l'Intérieur et de ministre de l'Environnement jusqu'en 1993.

Biographie[modifier | modifier le code]

Louis Pienaar commence sa carrière politique auprès de John Vorster lors des élections générales de 1948. Il tente en 1970 d'être élu député à Simonstown mais est battu.

Après avoir été ambassadeur d'Afrique du Sud à Paris (1975-1980), il est nommé administrateur du Sud-Ouest Africain le .

Du au , il est chargé, au côté de Martti Ahtisaari nommé par l'ONU, d'administrer directement le Sud-Ouest Africain lors de la période transitoire précédant l'indépendance de la Namibie.

À son retour en Afrique du Sud, il est élu député de Maitland et est nommé dans les gouvernements successifs de Frederik de Klerk d'abord comme ministre de l'éducation, où il est chargé du démantèlement des structures d'apartheid, puis en tant que ministre des affaires internes ( à ) et enfin en tant que ministre de l’environnement. Il se retire par la suite de la vie politique.

Il meurt en novembre 2012, âgé de 86 ans, à Bellville, commune du Cap en Afrique du Sud.

Note et référence[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]