Louis Nicolas Le Tonnelier de Breteuil

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les autres membres de la famille, voir Famille Le Tonnelier de Breteuil.
Louis Nicolas Le Tonnelier de Breteuil
1692 - Louis-Nicolas Le Tonnelier de Breteuil (Orléans).jpg
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 79 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Activité
Enfant

Louis Nicolas Le Tonnelier, baron de Preuilly en Touraine, et de Breteuil est un officier de la maison du Roi sous Louis XIV, introducteur des ambassadeurs, né le à Montpellier et mort le .

Biographie[modifier | modifier le code]

Louis Nicolas Le Tonnelier était le benjamin de Louis Le Tonnelier, intendant du Languedoc et conseiller au Parlement de Paris.

Ancien lecteur du Roi, ce qui lui avait permis d'avoir ses entrées au petit lever, il fut envoyé en 1682 par Louis XIV auprès du duc de Mantoue en tant qu'envoyé extraordinaire. Sa mission était de veiller à l'application du traité secret passé avec Charles III de Gonzague, de surveiller celui-ci et d'évaluer les chances de la France dans le Mantouan et le Montferrat.

Lors de son ambassade, Breteuil eut l'occasion de se frotter aux subtilités du protocole : il eut même une querelle de préséance avec le marquis de Canossa, représentant de l'Empereur. Rappelé à Paris en 1684, il vendit sa charge de lecteur du Roi tout en conservant le privilège de la première entrée ainsi que son appartement dans le château de Versailles et obtint, en 1698, la place d'introducteur des ambassadeurs devenue vacante par la mort de Etienne Chabenat seigneur de Bonneuil. Breteuil resta introducteur jusqu'en 1715 date à laquelle il vendit sa charge pour 250 000 livres à Joseph Magny, marquis de Foucault.

Louis Nicolas Le Tonnelier s'était marié en 1697 avec Gabrielle Anne de Froulay. Il fut le père de la marquise du Châtelet et de l'abbé de Breteuil.

Il était devenu introducteur alors qu'il n'était pas encore noble. En 1699, il acheta la terre de Preuilly, première baronnie de Touraine, dont il prit le titre. En 1706, il obtint l'autorisation de porter le nom de Breteuil seul, ou avec celui de Preuilly.

Article connexe[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :