London (groupe britannique)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir London.
London
Pays d'origine Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Genre musical Punk rock
Années actives 19761978, depuis 2008
Labels Music Corporation of America
Composition du groupe
Membres Riff Regan
Steve Voice
Hugh O'Donnell
Colin Watterston
Rick De'Ath
Anciens membres Jon Moss
Dave Wight

London est un groupe de punk rock britannique, originaire de Londres, en Angleterre. Ils sont managés par Simon Napier-Bell et enregistrent deux singles, un EP 4 titres et un album pour Music Corporation of America en 1977. Le groupe est mieux connu pour ses performances scéniques énergiques[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

London est formé en 1976 à Londres, en Angleterre[2],[3]. La formation originale comprend Riff Regan (chant), Steve Voice (basse), Jon Moss (batterie) et Dave Wight (guitare). Henry Padovani auditionne pour London en décembre 1976 et accepté par le groupe, mais refusera de l'intégrer Stewart Copeland l'ayant invité à se joindre à The Police[4]. Jon Moss se joint à eux plus tard après avoir été batteur pour The Clash[5]. Le groupe tourne intensément en 1977, d'abord avec The Stranglers[6] puis en tête d'affiche. Leur single Animal Games est incluse dans l'émission rock britannique So It Goes. Leur dernier concert s'effectue au Marquee Club à Wardour Street le 8 décembre 1977[7]. Le groupe se sépare peu après. MCA Records publie le seul et unique album du groupe, Animal Games, en février 1978.

À son départ, Moss se joint au groupe The Damned[2] puis forme Culture Club avec Boy George[8]. Riff Regan publie un album solo avant de se faire connaitre sous son vrai nom, Miles Tredinnick, comme comédien. Il écrira des sketchs pour Frankie Howerd[9] et sera scénariste de la série télévisée Woody goguenarde sur la BBC[10]. Steve Voice forme un nouveau groupe, The Original Vampires, et Dave Wight, après sa participation aux groupes Metro et Holly and the Italians, revient à son vrai nom, Colin Wight et devient professeur[11].

London The Punk Rock Collection[12], un CD qui comprend toutes leurs chansons, est publié par le label Captain Oi! en 1997. En 2010 sort un bootleg live intitulé Get Out of London. Reboot, leur premier album en 34 ans, est publié en février 2012[13].

Discographie[modifier | modifier le code]

  • 1977 : Everyone's A Winner (MCA Records)
  • 1977 : Summer of Love et Friday on My Mind (singles ; MCA Records)
  • 1977 : Punk Rock (compilation ; Philips/Phonogram Records Brazil)
  • 1977 : Animal Games (single ; MCA Records)
  • 1978 : Animal Games (MCA Records)
  • 1978 : Meet the New Punk Wave (compilation ; EMI Records Holland)
  • 1997 : London the Punk Rock Collection (Captain Oi! Records)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Napier-Bell, Simon (2001) Black Vinyl White Powder, Ebury Press, (ISBN 978-0-09-186992-2), page 163.
  2. a et b (en) allmusic.com biography on London
  3. (en) Rimmer, Dave (1985) Like Punk Never Happened, Faber and Faber, (ISBN 978-0-571-13739-8), pages 40-42.
  4. (en) Sutcliffe, Phil & Fielder, Hugh (1981). L'Historia Bandido. London and New York: Proteus Books. (ISBN 0-906071-66-6).
  5. Kasper de Graaf & Malcolm Garrett (1983) When Cameras Go Crazy - Culture Club, Virgin Books, (ISBN 0-907080-85-5), page 62.
  6. (en) Punk77 interview with Dave Wight.
  7. (en) Punk77 interview with Riff Regan.
  8. Kasper de Graaf & Malcolm Garrett (1983) When Cameras Go Crazy - Culture Club, Virgin Books, (ISBN 0-907080-85-5), p. 66
  9. (en) BFI credits for Superfrank!
  10. (en) BBC Birds of a Feather list of script writers
  11. (en) Professor Colin Wight at the University of Sydney.
  12. (en) allmusic.com review of London The Punk Rock Collection
  13. Bin Liner Records

Liens externes[modifier | modifier le code]