Loi de Linus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant l’informatique
Cet article est une ébauche concernant l’informatique.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

En informatique, la loi de Linux ("Linus's Law" en anglais, nommée en l'honneur de Linus Torvalds), formulé par Eric S. Raymond dans son essai et livre La Cathédrale et le Bazar (1999)[1], concerne le développement de logiciel. La loi indique « avec suffisamment d'yeux, tous les bugs sautent aux yeux »[trad 1] ; ou plus formellement: « avec un groupe de beta-testeurs et de co-développeurs suffisamment large, presque tous les problèmes seront rapidement analysés et le correctif sera évident pour l'un d'entre eux »[trad 2]. En présentant le code à une multitude de développeurs avec l'objectif d'avoir un consensus sur son acceptation est une forme simple de la revue de logiciel. Des chercheurs et praticiens ont régulièrement montré l'effectivité de différentes méthodes de revue logicielle dans la détection de bogues et problèmes de sécurité,[2] et aussi que la revue logicielle pourrait-être plus efficace que le test[citation nécessaire].

La loi de Linus fait généralement partie de la philosophie de base des adeptes du logiciel libre.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. (en) « given enough eyeballs, all bugs are shallow »
  2. (en) « Given a large enough beta-tester and co-developer base, almost every problem will be characterized quickly and the fix will be obvious to someone. »

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Eric S. Raymond, « The Cathedral and the Bazaar - Release Early, Release Often », sur http://www.catb.org,‎
  2. (en) Charles P. Pfleeger et Shari Lawrence Pfleeger, Security in Computing, 4th Ed., Prentice Hall PTR, , 154–157 p. (ISBN 0-13-239077-9, lire en ligne)

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]