LogAbax

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

LogAbax
illustration de LogAbax

Création 1942
Fondateurs Francisco Campos
Activité Informatique

LogAbax est un constructeur informatique français.

Étymologie du sigle LogAbax[modifier | modifier le code]

Le nom LogAbax est composé de deux abréviations : Log venant de logarithme et Abax venant de abaque (boulier romain). LogAbax est le nom d'un compteur rectiligne algébrique conçu par Francisco Campos (1885-1955)[1][source insuffisante].

Historique de la société[modifier | modifier le code]

Un LogAbax Persona 1600.
  • 1942 - Création de « La Société Française des Brevets LogAbax ». Afin de fabriquer cette machine, Francisco Campos s'associe avec M. Outhier. De cette association naquirent deux sociétés, « La Société Française de Matériel de Bureau » dirigée par M. Outhier et « La Société Française des Brevets LogAbax » dirigée par Francisco Campos située au 16 rue de l’Arcade Paris 8e.
  • 1947 - La société LogAbax emploie une vingtaine de personnes et une usine est créée à Malakoff rue Guy-Mocquet.
  • 1948 - Fabrication des machines comptables LogAbax par la société Bariquand et Marre.
  • 1948-1950 - LogAbax étudie un compteur électronique avec M. CAMPOS, ENGEL et COUFFIGNAL dans le dessein de construire un calculateur électronique[2].
  • 1968 - LogAbax et Bariquand et Marre fusionnent et prennent le nom de LogAbax S.A.
  • 1978 - Présentation du LX 500, un PC complet sous Z80[3][source insuffisante].
  • 1981 - À la suite de son dépôt de bilan, la société LogAbax est rachetée par Olivetti et prend le nom de « Société Nouvelle LogAbax ».
  • 1985 - Présentation du Persona 1600, avec un CPU Intel 8086[4][source insuffisante].
  • 1988 - Olivetti France et la Société Nouvelle LogAbax fusionnent et deviennent « Olivetti-LogAbax ».

Notes et références[modifier | modifier le code]