Locatel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Locatel
Création Voir et modifier les données sur Wikidata

Locatel était une entreprise française créée en 1962, fournissant un accès à la télévision et en particulier sur le marché hôtelier de l'IPTV (télévision interactive sur protocole IP). Ils étaient par exemple présents dans les hôpitaux[1] et les prisons.

Historique[modifier | modifier le code]

Origine[modifier | modifier le code]

À l'origine, Locatel louait des téléviseurs, puis des magnétoscopes, des caméscopes, des répondeurs téléphoniques, et autres appareils électroniques aux particuliers à une époque où tous ces appareils restaient coûteux à l'achat. Les postes étaient munis d'un monnayeur.

Le logo de l'entreprise representait une coccinelle. La société bénéficiait alors d'un réseau de plus de 1 000 points de vente en France et outre mer. A l'explosion du GSM,fin des années 1990, ils ont commercialisé des lignes téléphoniques pour itineris et SFR. Locatel était fournisseur notamment de l'organisateur du Tour de France ou de l'Armée de l'air.

Rachats successifs[modifier | modifier le code]

En 1979, la société Alcatel accède à 34 % du capital de Locatel[2].

En 1980, elle s'attaque au marché des collectivités (hôtels, hôpitaux, prisons), de l'audiovisuel professionnel et événementiel, puis en 1998, au marché de la télévision interactive et au multimédia[3].

En Fevrier 2003, Locatel est rachetée à Alcatel par Perfect Technologies[4],[5]. Mais Perfect n'a pas su maintenir la barre[6] et Locatel est cedée par le tribunal de commerce de Versailles à PLATINA EQUITY SOLUTIONS en février 2004[7],[8]. Locatel doit se séparer des parties Audiovisuel professionnel et événementiel, qui fondent leurs propres structures. À la suite de cette restructuration, elle s'attaque aux marchés étrangers en 2000 et en particulier Europe, Moyen-Orient et Afrique. Ils rachètent la société danoise 2M-Electronics A/S en 2005, puis CODIAM, société concurrente fondée par des anciens de Locatel, en 2010[9],[10].

En 2007, la société est vendue au fonds d'investissement TCR CAPITAL via un LBO[11]. Ils tentent une percée en 2012, sur le marché du sud-est asiatique.

En 2014, Locatel fusionne avec la société suédoise Hoist Technology, fondée en 1994, et devient HoistLocatel, son siège étant à Stockholm[12].

En 2015, le groupe HoistLocatel rachète Swisscom Hospitality Service[13]. La fusion donne naissance à Hoist Group.

En janvier 2016, la marque pourtant forte Locatel est abandonnée et ne doit plus être utilisée au profit de Hoist Group.

A la fin de l'année 2017, Hoist Group cède son activité orienté Santé au groupe mutualiste MNH. La société nouvelle MNH Netco a fusionné en 2018 avec COMELEC-CGC et NETLOGON au sein du pôle digital de MNH pour fonder la société Aklia.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Télévision gratuite ou payante : l'offre hétérogène des CHU », sur Réseau CHU,
  2. Jocelyne Barreau et Jean Le Nay, « Les restructurations des groupes français de l'électronique - 1974-1981 », Revue d'économie industrielle, vol. 21, no 1,‎ , p. 29–52 (DOI 10.3406/rei.1982.2055, lire en ligne, consulté le 8 juin 2017).
  3. « Les archives de la TV - YouTube », sur YouTube (consulté le 12 octobre 2018)
  4. « Perfect Technologies finalise l’acquisition de Locatel - L'Atelier BNP Paribas », sur atelier.bnpparibas (consulté le 8 juin 2017)
  5. « Perfect Technologies rachète Locatel à Alcatel », sur lesechos.fr, (consulté le 8 juin 2017)
  6. « Perfect Technologies : la décision sur Locatel rendue le 19 février », Boursier.com,‎ (lire en ligne, consulté le 8 juin 2017)
  7. « Le plan de cession de Locatel à Platina est maintenu », Investir,‎ (lire en ligne, consulté le 8 juin 2017)
  8. « 240 emplois sauvés chez Locatel », leparisien.fr,‎ 2004-02-05cet00:00:00+01:00 (lire en ligne, consulté le 8 juin 2017)
  9. « LOCATEL reprend en France les activités de la société CODIAM. Et crée ainsi le premier pôle français consacré à la fourniture de services « triple play » dans le secteur public et les cliniques privées », sur Journal des Palaces,
  10. « Locatel reprend son concurrent Codiam », sur lesechos.fr, (consulté le 8 juin 2017)
  11. « Locatel repris par le fonds TCR Capital Partners », sur lesechos.fr, (consulté le 8 juin 2017)
  12. « Hoist Technology et Locatel fusionnent », sur HoistLocatel,
  13. « Swisscom cède son activité de services aux hôtels », sur www.ictjournal.ch (consulté le 8 juin 2017)

Voir aussi[modifier | modifier le code]