Lipoprotéine de très basse densité

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les VLDL (Very Low Density Lipoprotein ou en français lipoprotéine de très basse densité) constituent l'un des cinq principaux groupe de lipoprotéines qui permettent le transport des lipides dans le milieu aqueux qu'est le sang, les autres étant les chylomicrons, les lipoprotéines de basse densité (LDL), les lipoprotéines de densité intermédiaire et les lipoprotéines de haute densité (HDL)[1]. Les VLDL servent à transporter le cholestérol qui a été synthétisé par le foie tandis que les chylomicrons transportent le cholestérol provenant de l'alimentation.

Les VLDL sont synthétisés par le foie à partir de triglycérides, d'apolipoprotéines et de cholestérol (également synthétisés par lui)[2].

Une fois dans le sang, les VLDL se transforment graduellement en lipoprotéines de basse densité[3] (mieux connues sous le surnom de mauvais cholestérol même si c'est seulement leur trop grande quantité qui peut être problématique).

  • Densité (par rapport à l'eau) : comprise entre 0,94 et 1,006.
  • Diamètre : entre 30 et 80 nanomètres.
  • Composition : 90 % de lipides, 10 % de protéines.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « A phospholipidomic analysis of all defined human plasma lipoproteins. », Sci Rep., vol. 1, no 139,‎ (PMID 22355656, PMCID 3216620, DOI 10.1038/srep00139)
  2. (en) « Synthesis and function of hepatic very-low-density lipoprotein. », Biochem Soc Trans., vol. 32, no Pt 1,‎ , p. 59–64 (PMID 14748713, DOI 10.1042/bst0320059)
  3. (en) « Proteome of human plasma very low-density lipoprotein and low-density lipoprotein exhibits a link with coagulation and lipid metabolism. », Thromb Haemost., vol. 23, no 111,‎ , p. 518–530 (PMID 24500811, DOI 10.1160/TH13-02-0178)