Li Hua

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Li Hua
Naissance
Décès
(à 87 ans)
Nationalité
chinoise
Activités
graveur sur bois
Influencé par
Lu Xun, Käthe Kollwitz

Li Hua (chinois simplifié : 李桦) est un graveur sur bois chinois, né le à Guangzhou, mort le [1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Li Hua enseigne à l'école municipale d'art de Guangzhou après en être sorti diplômé en 1926. Il part en 1930 étudier au Japon. En 1947, sur l'invitation de Xu Beihong, il devient enseignant à l'École nationale d'art de Pékin, puis en 1950 à l'académie centrale des Beaux-Arts de Chine[2].

Œuvre[modifier | modifier le code]

L'écrivain Lu Xun le considère dans les années 1930 comme l'un des graveurs sur bois les plus talentueux de son époque. Son art dans la gravure sur bois est remarquable par sa maîtrise des expressions du visage et de l'anatomie humaine, caractéristiques qu'il emprunte notamment à Käthe Kollwitz. Proche de la gauche, il choisit, sous l'influence de Lu Xun, l'art de la gravure sur bois dans le but d'exprimer les souffrances humaines et les luttes politiques[3].

Hurle, Chine ! (吼えろ!中国) est l'une des gravures les plus fameuses de Li Hua, protestation patriotique contre les menaces d'invasion de la Chine par le Japon[4]. L'œuvre est conservée au mémorial Lu Xun à Shanghai[5].

Liste des œuvres[modifier | modifier le code]

  • Hurle, Chine !, 1935
  • Réfugiés en fuite, 1944[6]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Ou 1994, d'après le National Art Museum of China.
  2. Li Hua (1907-1995), sur le site de l'académie centrale des Beaux-Arts de Chine.
  3. Chang-tai Hung, « Two Images of Socialism: Woodcuts in Chinese Communist Politics », Society for Comparative Studies in Society and History, 1997, p. 38-9. [PDF] [lire en ligne]
  4. Chang-tai Hung, « Two Images of Socialism: Woodcuts in Chinese Communist Politics », p. 40.
  5. Roar, China!
  6. [1], sur Britannica.com