Lewiston–Queenston Bridge

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le pont Lewiston–Queenston
L'actuel pont en arc de Queenston-Lewiston.
L'actuel pont en arc de Queenston-Lewiston.
Géographie
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
Drapeau du Canada Canada
Régions État de New York et Ontario
Commune Lewiston et Queenston
Coordonnées géographiques 43° 09′ 11″ N, 79° 02′ 40″ O
Fonction
Franchit Niagara
Fonction pont routier
Caractéristiques techniques
Type pont en arc
Longueur 488 m
Portée principale 305 m
Matériau(x) acier
Construction
Construction 1962

Géolocalisation sur la carte : États-Unis

(Voir situation sur carte : États-Unis)
Le pont Lewiston–Queenston

Géolocalisation sur la carte : Canada

(Voir situation sur carte : Canada)
Le pont Lewiston–Queenston

Le pont Lewiston–Queenston, nommé le pont Queenston-Lewiston au Canada, est un pont en arc qui traverse le gorge de la rivière Niagara un peu sud de l'escarpement du Niagara. Il fut officiellement inauguré le . C'est un pont international entre la ville de Lewiston dans l'État de New York aux États-Unis, et Queenston dans la province d'Ontario au Canada. Le pont relie l'autoroute 190 à New York avec l'autoroute 405 en Ontario. Le pont Lewiston-Queenston est une copie du pont Rainbow entre les villes Niagara Falls, l'un à l'état New York et l'autre à la province d'Ontario .

Les pédestres n'est pas permis au pont, mais les taxis ont permis[1]. Le pont manque les accélérées installations de dédouanement pour des voyageurs qui avaient des cartes NEXUS ou FAST pour traverser la frontière entre Canada et les États-Unis, mais il y a une voie NEXUS pour les voyages au Canada.

Il y a des lumières sur des portiques qui indiquent la direction de la circulation puisque les voies sont réversibles. La vitesse est limitée à 15 m/h ou 24 km/h. La limite est affiché aux panels dans kilomètres et milles par heure à quelques places tout le long du pont. Un ensemble de deux drapeaux, Canada et États-Unis, se trouvent au milieu du pont à la côte sud.

Postes de péage et douanes[modifier | modifier le code]

Les douanes étaient à chaque bout du pont. Les postes de péage étaient au bout canadien du pont. À la côté canadienne il y a des pylônes du éclairage, mais au-dessus du pont et aux postes des douanes américaines il y a l'éclairage régulière. Par ailleurs, il y a deux magasins hors taxes entre les deux places des douanes.

  • vers Canada :
    • huit postes douanes pour les autos, les autobus, et les véhicules récréatives
    • quatre postes douanes pour les camions
    • du stationnement pour les examens des camions
    • un héliport
    • six postes de péage
  • vers États-Unis :
    • 6 postes douanes pour les autos, les autobus, et les véhicules récréatives
    • 3 postes douanes pour les camions
    • du stationnement pour les examens des camions

Les ponts suspendus antérieurs [modifier | modifier le code]

Le pont suspendu Queenston-Lewiston en 1915.

L'actuel pont remplace un ancien pont suspendu nommé le pont Queenston-Lewiston construit 1,1 km plus au nord. Par coïncidence, le pont suspendu a été construit près de l'emplacement de l'actuel pont Rainbow, et a été déplacé à Queenston en 1898 par RS Buck et ingénieur LL Buck, après l'achèvement de son prédécesseur le Rainbow Bridge, le Haut-Arche pont en acier. Le pont suspendu a été démantelé en 1963.

Il y a deux mémentos du pont ancien. Premièrement, il y a deux colonnes qui s'allongent dans le parc état Earl W. Brydges Artpark. Deuxième, il y a la plaque originale du laiton qui était placer à côté de la rue, exactement à la frontière entre les États-Unis et le Canada au centre de la travée du pont. La plaque était encadrée par deux drapeaux, un des États-Unis et l'autre du Canada.

Les supports sont une partie de l'oméga de Owen Morrell qui était à la fois une sculpture en acier et un terrasse panoramique qui ont ajouté en 1981[2]. On peut trouver les deux colonnes restant dans un petit forêt du parc York qui était au Canada au bout de la rue York.

Le premier pont Queenston-Lewiston a construit en 1851 par ingénieur Edward Serrell et un vent fort en a détruit en 1864 ou 1854[3].) Quelques câbles se sont resté là aussi tard que 1895[4]. La travée de la rue était environ de 841 à 849 pieds (256 à 259 mètres). La conception de ce pont suspendu était rare parce que les câbles ont joint au escarpement avec deux petites tours. Ça faisait la travée de la rue plus court que les câbles qui avait une travée de mille et quarante pieds (317 mètres).

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]