Leslie White

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Leslie White
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 75 ans)
Lone PineVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom dans la langue maternelle
Leslie Alvin WhiteVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activité
Autres informations
A travaillé pour
Chaire
Professeur (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Domaines
Directeur de thèse
Alexander Alexandrovich Goldenweiser (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Leslie White grave Forest Hill Cemetery.JPG
Vue de la sépulture.

Leslie White (1900-1975) était un anthropologue américain.

La pensée de White s'inscrit dans le courant du « matérialisme culturel » américain et il est souvent considéré comme l'un des principaux théoriciens du néo-évolutionnisme[1], bien qu'il se considère lui-même plutôt comme un représentant du matérialisme historique.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il enseigna de 1930 jusqu'à sa retraite en 1970 à l'Université du Michigan où il marqua de son influence des anthropologues comme Marshall Sahlins ou Marvin Harris. Il fut élu président de l'American Anthropological Association en 1964.

White puise en partie son inspiration dans le matérialisme historique marxiste et l'évolutionnisme de Lewis Henry Morgan et Edward Tylor[2]. Ceci associé à son goût de la polémique lui valut pendant la première partie sa carrière la méfiance des autorités académiques et d'une anthropologie boassienne alors dominante. White ne sera titularisé qu'en 1943 et ce n'est qu'après la guerre que ses thèses seront reconnues.

Il donne son nom à la « Loi de White », qui stipule que l'évolution culturelle est fonction de la quantité d'énergie disponible par tête d'habitant et par an.

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Cf. A. C., « Recension critique des « Essays in the Science of Culture, in honor of Leslie A. White », édités par Anne Chapman, Gertrude E. Dole et Robert L. Carneiro. », L'Homme, vol. 3, no 3,‎ , p. 138-139 (www.persee.fr/doc/hom_0439-4216_1963_num_3_3_366605)
  2. Cf. William J. Peace, Leslie A. White: Evolution and Revolution in Anthropology, Lincoln and London, University of Nebraska Press, (ISBN 0803236816), p. 113.

Liens externes[modifier | modifier le code]