Les Années (roman d'Annie Ernaux)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Les Années
Auteur Annie Ernaux
Pays France
Genre Roman
Éditeur Gallimard
Collection Blanche
Nombre de pages 256
ISBN 9782070779222

Les Années est un roman d’Annie Ernaux publié en 2008 aux éditions Gallimard.

Le livre a obtenu le prix Marguerite-Duras[1], le prix François-Mauriac de la région Aquitaine[2], le prix de la langue française[3] et le prix Strega européen. Il était également en lice dans les dix ouvrages sélectionnés pour le prix France Culture-Télérama 2008[4], et pour le prix des Lecteurs du Télégramme 2009[5].

Résumé[modifier | modifier le code]

Le roman oscille entre des descriptions de photos décrivant l'autrice, prises entre 1941 et 2006, et une peinture de l'époque à laquelle ces photos ont été prises à travers les souvenirs qui se sont gravés dans l'esprit de l'autrice, choisis pour leur pertinence sociologique. Le roman brasse 60 ans d'histoire commune avec le récit de l'existence unique de l'autrice, mais l'autrice met à distance celle qu'elle fut par l'usage de la troisième personne. Son histoire est personnelle, impersonnelle et collective. A. Ernaux renouvelle le genre de l'autobiographie.

Accueil de la critique[modifier | modifier le code]

Éditions et traductions[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Site officiel du Prix Marguerite Duras.
  2. « Prix François Mauriac » [archive du ], sur aquitaine.fr, (consulté le )
  3. Annie Ernaux : prix de la langue française, Etat-critique.com, consulté le 10 octobre 2011.
  4. Article Télérama, 8 mars 2008.[précision nécessaire]
  5. « Prix des lecteurs : Annie Ernaux, Les Années », Le Télégramme, 3 mai 2009.