Les Amis de la Terre

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Amis de la terre
(Friends of the Earth)
Logo de l'organisation
Situation
Région Crystal Clear app package network.png Monde
Création par David Brower
Type Association à but non lucratif
Organisation non gouvernementale internationale
Langue Anglais
Organisation
Effectifs Environ 5000 groupes locaux
Présidente Karin Nansen[1]

Site web www.foei.org

Les Amis de la Terre (en anglais, Friends of the Earth ou FoE) est une organisation non gouvernementale (ONG) internationale (Friends of the Earth International ou FoEI) de protection de l'homme et de l'environnement créée en 1969 et présente dans 77 pays[2].

Historique[modifier | modifier le code]

Friends of the Earth est créée en 1969 aux États-Unis[3] par David Brower avec le soutien financier de Robert O. Anderson (en)[4], fondateur et propriétaire de la compagnie pétrolière américaine ARCO[5].

Elle s'installe à Londres en 1971, année où elle organise la première manifestation mondiale contre les centrales nucléaires. En 1972, elle est reconnue « organisation non gouvernementale » par l'ONU[réf. nécessaire] et se manifeste lors de la conférence des Nations unies sur l'environnement de Stockholm[réf. nécessaire].

Le réseau de Friends of the Earth s'élargit aux pays du sud au début des années 1980. La Coordination européenne des Amis de la Terre connue en tant que Friends of the Earth Europe (FoEE) est fondée en 1985 en raison de divergences avec ses homologues nord-américains sur les questions internationales environnementales[6].

En 2005, les Amis de la Terre participent à la fondation de la coopérative énergétique Enercoop, aux côtés d’organisations comme Biocoop, La Nef, le CLER, Greenpeace et Hespul.[7]

En 2006, dans le cadre du débat sur les nanotechnologies, l'organisation dénonce des fabricants de produits cosmétiques utilisant des nanotechnologies[réf. nécessaire], qu’elle considère toxiques et écotoxiques.[réf. nécessaire]

En 2008, la branche européenne des Amis de la Terre lancent une campagne nommée «The big Ask» avec le chanteur du groupe britannique Radiohead.[8].

En 2009 est organisé la 15ème Conférence des Parties de l’ONU sur le climat (COP15) à Copenhague. A cette occasion, la société civile dont les Amis de la Terre Danemark se mobilisent[9] pour que soit signé un accord permettant de réduire drastiquement les émissions de gaz à effet de serre à l’origine du dérèglement climatique. Le bilan de cet événement est considéré comme un échec par la plupart des écologistes et ONG de protection de l’environnement.[10].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en-US) « Karin Nansen, new chair of Friends of the Earth International - Friends of the Earth International », sur www.foei.org (consulté le )
  2. https://web.archive.org/web/20090504190008/http://www.foei.org/en/who-we-are/about
  3. « Les Amis de la Terre, l'écologie politique », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne, consulté le )
  4. Donald Gibson, Environmentalism : Ideology and Power, Nova Publishers, , 154 p. (ISBN 1-59033-149-4, lire en ligne), p. 64, 65, 86« "Robert O Anderson... provided seed money for the creation of Friends of the Earth" ».
  5. (en) « The Big Bad Bank - Presented by George Washington Hunt », sur www.thebigbadbank.com (consulté le )
  6. Nathalie Berny, « Le lobbying des ONG internationales d'environnement à Bruxelles. Les ressources de réseau et d'information, conditions et facteurs de changement de l'action collective », Revue française de science politique,‎ , pp. 97-121 (lire en ligne)
  7. « 15 ans de partenariats pour faire avancer la transition énergétique et citoyenne », sur www.enercoop.fr,
  8. « Radiohead innove avec la tournée écolo », France24,‎ (lire en ligne)
  9. « Mobilisation climat COPENHAGUE 09 : Agenda, Coalitions et ressources », sur aitec.reseau-ipam.org,
  10. « Le bilan décevant du sommet de Copenhague », Le Monde,‎ (lire en ligne)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]