Pèlerinage de Charlemagne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Voyage de Charlemagne à Jérusalem et à Constantinople

Le Pèlerinage de Charlemagne, aussi connu comme le Voyage de Charlemagne à Jérusalem et à Constantinople, est une chanson de geste écrite en alexandrins dans la seconde moitié du XIe siècle[1]

Le poème n'a pas de fond historique. Il parodie les procédés de La Chanson de Roland, preuve que celle-ci était à l'époque très connue. Sur le chemin vers Jérusalem, Charlemagne, sans armes mais avec ses « douze pairs », s'arrête à Constantinople où il est reçu par le roi de Constantinopole Hugon dans son palais enchanté. S'ensuivent banquets et vantardises des barons...

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Jacques Le Goff, La civilisation de l'Occident médiéval, Montréal, Flammarion, 2008 (1964), 366 p., p. 119

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]