Le Massacre des innocents (Maître CC)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Le Massacre des innocents.
Le Massacre des innocents
Maitre CC - Le Massacre des Innocents.png
Gravure parue dans la Gazette des beaux-arts en 1901[1]
Artiste
Technique

Le Massacre des innocents est une gravure sur cuivre au burin faite par Maître CC à une date inconnue, au XVIe siècle. Elle existe en plusieurs exemplaires dont 6 sont connues, conservées à Londres, New York, Oxford et 3 à Paris à la BnF, dans la collection privée de E. de Rotschild et dans une autre collection privée[2].

Description[modifier | modifier le code]

L'œuvre représente Hérode entouré par deux soldats, regardant d'un balcon le massacre d'un enfant en compagnie des mères de ceux-ci, fait par 3 de ses soldats, autour de plusieurs corps déjà exécutés. L'œuvre prend place dans un cadre monumental, représentant sûrement un bâtiment religieux[2].

Analyse[modifier | modifier le code]

Elle est associée à une inscription : « Pour priver Christ de son royaume, Hérode entreprit de faire tuer tous les enfants de Bethléem, âgés de moins de deux ans. Matthieu[2]. »

L'œuvre est probablement inspirée d'une œuvre éponyme de Maître JG, pour le choix et la disposition des personnages[3], mais également de manière plus hypothétique, notamment pour le cadre architectural, de Intérieur de la synagogue de Regensburg d'Albrecht Altdorfer ou Intérieur d'une église où est représentée la parabole de l'offrande de la veuve de Daniel Hopfer[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Henri Bouchot, « Le prétendu graveur italien Gasparo Reverdino », Gazette des beaux-arts, t. 26, no 3,‎ , p. 237 (lire en ligne).
  2. a b c et d Leutrat 2007, p. 345.
  3. Leutrat 2007, p. 170.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Estelle Leutrat, Les débuts de la gravure sur cuivre en France : Lyon, 1520-1565, Genève, Droz, coll. « Travaux d'Humanisme et Renaissance » (no 428), , 430 p. (ISBN 978-2-600-01096-2, notice BnF no FRBNF41109924, lire en ligne)
    Recension par Henriette Pommier, « Estelle Leutrat, Les Débuts de la gravure sur cuivre en France. Lyon 1520-1565 », Réforme, Humanisme, Renaissance, vol. 67, no 67,‎ , p. 170-172 (lire en ligne).