Le Dieu des Petits Riens

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Les Petits Riens (homonymie).
Le Dieu des Petits Riens
Titre original
(en) The God of Small ThingsVoir et modifier les données sur Wikidata
Langue
Auteur
Genre
Date de parution
Pays
ISBN 10
0-06-097749-3Voir et modifier les données sur Wikidata
ISBN 13
978-0-06-097749-8Voir et modifier les données sur Wikidata
Distinctions
Séquence
Suivi par

Le Dieu des Petits Riens (anglais : The God of Small Things), publié en 1997, est un roman semi-autobiographique de l’auteure indienne Arundhati Roy contre le système de castes qui justifie la discrimination et la mondialisation.

Roman[modifier | modifier le code]

Arundhati Roy a mis cinq ans pour écrire son roman, qui a été distribué dans 21 pays.

Intrigue[modifier | modifier le code]

Le Dieu des Petits Riens raconte la vie de jumeaux, Estha et Rahel, dont l'enfance fut frappée par un évènement traumatisant qui les a séparés. Le livre décrit également la façon dont les petits riens de la vie grandissent, affectent le comportement des gens ainsi que le déroulement de leur vie.

Prix et récompenses[modifier | modifier le code]

Ce roman d'Arundhati Roy remporta le Prix Booker en 1997.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Joëlle Célérier-Vitasse, « L’Empreinte du Kathakali dans Le Dieu des Petits Riens d’Arundhati Roy », E-rea, no 2.2,‎ (lire en ligne, consulté le 23 juillet 2017).
  • Dominique Dussidour, « Arundhati Roy : Le dieu des Petits Riens, roman », sur remue.net, (consulté le 23 juillet 2017).
  • Michèle Gazier, « Le Dieu des Petits Riens », sur www.telerama.fr, (consulté le 23 juillet 2017).
  • Fabienne Labaune, « Sens de quelques petits riens dans le roman d’Arundhati Roy, The God of Small Things (première partie) », La Clé des Langues,‎ (lire en ligne, consulté le 23 juillet 2017).
  • Olivier Le Naire, « Roy des Indes », sur www.lexpress.fr, (consulté le 23 juillet 2017).

Liens externes[modifier | modifier le code]