Lasha Boughadzé

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Lasha Boughadzé
Defaut 2.svg
Informations générales
Naissance
Nationalité

Lasha Boughadzé est un auteur dramatique géorgien né en 1977 à Tbilissi.

Biographie[modifier | modifier le code]

Lasha Boughadzé écrit sa première pièce, "Otar", à l’âge de dix-sept ans. L’actuel directeur de l’opéra National de Tbilissi, David Sakvarelidze, signe en 1998 une mise en scène d’ "Otar" Il se souvient d’un article du Times à Londres où il était écrit : "Quelque part sur les bords de la mer noire , une nouvelle vague de théâtre est née".

Lasha est aujourd’hui un écrivain de renom dans son pays. Auteur de divers essais, histoires courtes et pièces de théâtre, il anime régulièrement différentes émissions littéraires sur les radios et télévisions géorgiennes.

Depuis 2000 il a participé à divers ateliers littéraires et théâtraux : à la Maison des Écrivains Étrangers et des Traducteurs -MEET de Saint-Nazaire, au Literatur Express Lisbonne-Berlin, aux journées culturelles en Grande-Bretagne, au Nouveau Drame à Prague, à la Maison de la Baltique à Saint-Pétersbourg, au festival Art-Gruz de Moscou.

Ses textes ont reçu de nombreux pris littéraires, notamment le prix national Tsinandali de la meilleure oeuvre de l’ année pour « Otar », le prix Saba de la meilleure pièce de l’ année pour "Nugzar et Méphistophélès" en 2003, le prix du théâtre russe indépendant en 2006, le prix international de la BBC pour "Quand les taxis sont attaqués" en 2007.

Les nombreuses pièces de Lasha sont régulièrement jouées en Géorgie, notamment au théâtre Stouroua ,le théâtre le plus important à Tbilissi, mais aussi à l’ étranger, en Angleterre, en Pologne, en Russie…

Il est le principal représentant du nouveau théâtre géorgien. Sa pièce Otar, créée au Théâtre de la Cave de Tbilissi en 1998, en a été fondatrice.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Otar et autres pièces (1997-2001), Traduit du géorgien par Mariam Kveselava avec la collaboration d’Irina Gogobéridzé et d’Emmanuel Guillemain d’Echon, et par Anna Nadibaïdzé-Bouatchidzé, L'Espace d'un instant, Paris, 2008, ISBN 978-2-915037-45-6