Lamrim

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Lam Rim)
Aller à : navigation, rechercher

Le Lamrim ou Lam Rim (tibétain : lam-rim, « les étapes de la voie » ; sanskrit : mārga-krama[1]) est un manuel de bouddhisme tibétain qui regroupe l'ensemble des étapes permettant d'accéder à l'Éveil tel que l'a enseigné le Bouddha[2]. La première version remonte au moine bouddhiste indien Atisha (Dipamkara Shrîjñâna) (La lampe pour la voie de l'éveil, Bodhipathapradīpa, XI° s.), la première en tibétain à Gampopa (Le précieux ornement de la libération, XII° s.), la plus élaborée à Tsongkhapa (Le Grand Livre de la progression vers l'éveil, Lam-rim chen-mo, 1402).

En décembre 2012, durant 13 jours, le dalaï-­lama transmit la totalité du Lamrim à 30 000 personnes, dont 17 000 moines, à Mundgod, où le monastère de Drépung a été ­reconstruit. Le Lam-rim chen-mo est l’unique ouvrage qu’il emporta lors de de son départ en exil de 1959[3],[4].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Atisha (Dipamkara Shrîjñâna), La lampe pour la voie de l'éveil (XI° s.). Trad. : Sans déployer ses ailes, l'oiseau ne peut voler : "La lumière de la voie vers l'éveil" et autres textes de Jowo Atīsha. Suivis de "La louange à Atīsha" de Dromtönpa, traduction du tibétain par Marie-Stella Boussemart, Veneux-les Sablons, Institut Guépèle, 2008, 95 p. Trad. an. : The Lamp for the Path to Enlightenment, Snow Lion Publications, 1997. [1]
  • Gampopa, Le précieux ornement de la libération (XII° s.), Padmakara, 1999, 300 p.
  • Tsongkhapa, Le Grand Livre de la progression vers l'éveil (1402), trad. Georges Driessens, Dharma, 1999, 481 p.
  • Quatorzième Dalaï-lama, Tenzin Gyatso, La voie de l'Éveil (2001), série de 5 CD, trad. Matthieu Ricard, Éditions Vajra Yogini ; préface Matthieu Ricard, Odile Jacob, 2013, 270 p.
  • Quatorzième Dalaï-lama, Tenzin Gyatso, La voie de la félicité. Conseils de méditation pour vivre le bouddhisme (Pass to bliss), trad., Ramsay, 1999, 283 p.
  • Dilgo Khyentse Rinpoché, Audace et Compassion. L'entraînement de l'esprit en sept points selon Atîsha (1993), Comité de traduction Padmakara, Padmakara, 1997, 125 p.

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) John Powers, Historical Dictionary of Tibet, Scarecrow Press,‎ 2012 (lire en ligne), p. 393.
  2. (en) The Princeton dictionary of buddhism par Robert E. Buswell Jr et Donald S. Lopez Jr aux éditions Princeton University Press, ISBN 0691157863, page 465
  3. Le Lamrim Chenmo, 6 janvier 2013
  4. Lamrim, une voie vers l'Eveil (première partie), Sagesses bouddhistes, 6 juillet 2014

Articles connexes[modifier | modifier le code]