Lalla Takarkoust (commune)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Lalla Takarkoust.

Lalla Takarkoust
Administration
Pays Drapeau du Maroc Maroc
Région Marrakech-Safi
Province Al Haouz
Cercle Amizmiz
Caïdat Ouazguita
Création 1959
Démographie
Population 6 006 hab. (2004)

Lalla Takarkoust (ou Lalla Takerkoust ; en arabe : للا تاكركوست), est une commune rurale de la province d'Al Haouz, dans la région de Marrakech-Safi, au Maroc. Son centre urbain est la ville du même nom[1].

Géographie[modifier | modifier le code]

Lalla Takarkoust est située à environ 40 km au sud-ouest de Marrakech[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

Lalla Takarkoust, créée en 1959[3], fait partie des 763 premières communes qui ont été formées lors du premier découpage communal qu'a connu le Maroc[4] ; elle se trouvait alors dans la province de Marrakech (dont la composition a depuis évolué), au sein du cercle d'Amizmiz[3].

Démographie[modifier | modifier le code]

Lalla Takarkoust a connu, de 1994 à 2004 (années des derniers recensements), une hausse de population, passant de 5 110 à 6 006 habitants (pour respectivement 939 et 1 251 ménages)[5]. En 2004, son centre urbain éponyme, qui n'apparaissait pas lors du recensement de 1994, comportait 3 348 habitants (pour 740 ménages) ; sa population rurale était donc de 2 658 habitants (pour 511 ménages)[5].

Administration et politique[modifier | modifier le code]

Selon le découpage communal de 2008, au sein de province d'Al Haouz, la commune — collectivité territoriale — de Lalla Takarkoust relève du caïdat de Ouazguita, faisant lui-même partie du cercle d'Amizmiz[6] (circonscriptions déconcentrées).

Le président du conseil communal est Abdelaziz Aït Bouifaden, un commissaire judiciaire né en 1959 et faisant partie du Rassemblement national des indépendants[7].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. non administrativement définie comme telle ; au sens de centre urbain de commune rurale ou unité statistique pour le HCP
  2. « Art plastique, quand l'art se met au service du savoir », La Nouvelle Tribune, Casablanca,‎
  3. a et b [PDF] « Décret no 2-59-1834 du 1er joumada II 1379 (2 décembre 1959) créant et énumérant les communes urbaines et rurales du Royaume », Bulletin officiel du Royaume du Maroc, no 2458,‎ , p. 2047 (lire en ligne)
  4. Jamal Eddine Herradi, « Découpage communal : Le nouveau projet finalisé », L’Économiste, Casablanca, no 2828,‎ (lire en ligne)
  5. a et b [PDF] Haut-commissariat au Plan, « Recensement général de la population et de l'habitat de 2004 », sur www.lavieeco.com (consulté le 22 mai 2014)
  6. [PDF] « Décret no 2-08-520 du 28 chaoual 1429 (28 octobre 2008) fixant la liste des cercles, des caïdats et des communes urbaines et rurales du Royaume ainsi que le nombre de conseillers à élire dans chaque commune », Bulletin officiel du Royaume du Maroc, no 5684,‎ , p. 1597 (ISSN 0851-1217, lire en ligne)
  7. « Données sur les collectivités territoriales », sur Portail des collectivités territoriales, ministère de l'Intérieur (consulté le 8 mars 2015)