Lac de la Mouche

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Lac de la Mouche
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Grand Est
Coordonnées 47° 52′ 47″ nord, 5° 15′ 27″ est

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Lac de la Mouche

Le lac de la Mouche appelé encore Lac de Saint-Ciergues est l'un des quatre ouvrages d'alimentation du canal de la Marne à la Saône.

C'est le plus petit des quatre lacs situés autour de Langres dans le pays des Quatre Lacs. Il se trouve en bordure des villages de Saint-Ciergues et Perrancey-les-Vieux-Moulins.

Il contient la Mouche et est relié au canal à la hauteur de Jorquenay.

Le barrage est constitué par une digue construite à la façon d'un viaduc.

Histoire[modifier | modifier le code]

La construction du barrage a été commandée par le ministre des Travaux publics en 1880. Le jury d’expropriation se réunit à la mi-1881. Saint-Ciergues perd un tiers de ses terres et Perrancey un quart. Les propriétaires refusent dans un premier temps ce qui ralentit la négociation : la construction du réservoir causerait la perte d'une papeterie et de trois moulins. Le chantier commence donc avec du retard. D'autant plus qu'entre 1884 et 1886, les fondations et des glissements de terrain causés par de fortes pluies vont provoquer des lézardes dans les murs des maisons environnantes.

Les pierres nécessaires à la construction étaient acheminées, de la carrière de la Fontaine aux Bassins, à 4 km de là, par un petit train. La chaux, elle, est véhiculée par péniches jusqu’à Humes à 5 km du chantier 215 ouvriers, en grande majorité des Italiens, ont été employés pour la construction.

La mise en eau commence en 1890 soit 10 ans après la commande ministérielle, mais cela ne marque pas la fin des travaux. En effet, dans l’hiver très rigoureux qui suit, des fissures apparaissent, obligeant la construction supplémentaire d’une contre-digue. Le plan d’eau est donc vidé en 1905 pour construire cet ouvrage supplémentaire selon un procédé allemand. C’est un bloc composé de 3 niveaux de galeries qui est accolé, côté eau, à l’ouvrage existant. Plus tard, une rigole, puis des tuyaux, conduiront l’eau pour approvisionner le canal de la Marne à la Saône.

Quelques chiffres[modifier | modifier le code]

  • Longueur du barrage 410 m
  • Hauteur du barrage 23 m
  • Largeur de la partie supérieure 7,60 m
  • Largeur maxi (base des fondations) 20 m
  • Profondeur maxi d'eau 22 m
  • Surface maximale en eau 97 ha
  • Volume maximal en eau 8 500 000 m3

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]