Lac Pemichangan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Lac Pemichangan
Image illustrative de l’article Lac Pemichangan
Administration
Pays Drapeau du Canada Canada
Province Drapeau du Québec Québec
Région Outaouais
MRC La Vallée-de-la-Gatineau
Municipalité Gracefield
Géographie
Coordonnées 46° 03′ 31″ N, 75° 51′ 02″ O
Superficie 1 601 ha
Altitude 169 mVoir et modifier les données sur Wikidata
Hydrographie
Alimentation Décharge du lac à la Loutre
Émissaire(s) Lac des Trente et Un Milles
Îles
Île(s) principale(s) à Besson, aux Bouleaux, à Mills, Groulx, Chantigny
Divers
Peuplement piscicole Grand brochet, Truite de lac, Basse
Géolocalisation sur la carte : Canada
(Voir situation sur carte : Canada)
Lac Pemichangan
Géolocalisation sur la carte : Québec
(Voir situation sur carte : Québec)
Lac Pemichangan
Géolocalisation sur la carte : Outaouais (Québec)
(Voir situation sur carte : Outaouais (Québec))
Lac Pemichangan

Le lac Pemichangan est un plan d'eau douce de la municipalité de Gracefield, dans la municipalité régionale de comté (MRC) La Vallée-de-la-Gatineau, de la région administrative de l'Outaouais, au Québec, au Canada.

Géographie[modifier | modifier le code]

Le lac Pemichangan a une superficie de 16,01 km2[1]. Il s'agit d'un lac de forme irrégulière située entre le lac Heney à l'ouest et le lac du Poisson-Blanc à l'est. Il se déverse au nord par un ruisseau de 200 m de long dans le lac des Trente et Un Milles. On y retrouve trois hameau sur ses rives, soit Point Comfort, Kenneville et de Lac-Pemichangan[2].

Toponymie[modifier | modifier le code]

L'hydronyme « lac Pemichangan » est vraisemblablement d'origine algonquine. Depuis 1888, cet hydronyme figure dans des documents cartographiques de la région. Dans son rapport de 1889, l'arpenteur John Johnston fait référence à de bons indices permettant de croire en la présence de riches minéraux sur le territoire environnant le lac[2].

Dans son rapport datant également de 1889, Henry O'Sullivan fait référence à un gigantesque feu de forêt qui a dévasté la région. En 1915, la Commission de géographie utilise la graphie « Pemichangan » au lieu de « Penichangan », qui était la forme utilisée à l'époque par certains cartographes. La graphie Lac Mushonga a aussi été utilisée. Ultérieurement les formes Pemichangau et Pemichangaw seront relevées[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Agence de bassin versant des 7 2014, p. 77.
  2. a b et c « Fiche descriptive: Lac Pemichangan », sur www.toponymie.gouv.qc.ca (consulté le )

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Agence de bassin versant des 7, Plan directeur de l'eau de la zone de gestion de l'ABV des 7, , 420 p. (lire en ligne).

Liens externes[modifier | modifier le code]