Lac Pemichangan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Lac Pemichangan
Image illustrative de l’article Lac Pemichangan
Administration
Pays Drapeau du Canada Canada
Province Drapeau : Québec Québec
Région Outaouais
MRC La Vallée-de-la-Gatineau
Municipalité Gracefield
Géographie
Coordonnées 46° 03′ 31″ nord, 75° 51′ 02″ ouest
Superficie 1 601 ha
Altitude 169 mVoir et modifier les données sur Wikidata
Hydrographie
Alimentation Décharge du lac à la Loutre
Émissaire(s) Lac des Trente et Un Milles
Îles
Île(s) principale(s) à Besson, aux Bouleaux, à Mills, Groulx, Chantigny
Divers
Peuplement piscicole Grand brochet, Truite de lac, Basse
Géolocalisation sur la carte : Canada
(Voir situation sur carte : Canada)
Lac Pemichangan
Géolocalisation sur la carte : Québec
(Voir situation sur carte : Québec)
Lac Pemichangan
Géolocalisation sur la carte : Outaouais (Québec)
(Voir situation sur carte : Outaouais (Québec))
Lac Pemichangan

Le lac Pemichangan est un plan d'eau douce de la municipalité de Gracefield, dans la municipalité régionale de comté (MRC) La Vallée-de-la-Gatineau, de la région administrative de l'Outaouais, au Québec, au Canada.

Géographie[modifier | modifier le code]

Le lac Pemichangan a une superficie de 16,01 km2[1]. Il s'agit d'un lac de forme irrégulière située entre le lac Heney à l'ouest et le lac du Poisson-Blanc à l'est. Il se déverse au nord par un ruisseau de 200 m de long dans le lac des Trente et Un Milles. On y retrouve trois hameau sur ses rives, soit Point Comfort, Kenneville et de Lac-Pemichangan[2].

Toponymie[modifier | modifier le code]

L'hydronyme « lac Pemichangan » est vraisemblablement d'origine algonquine. Depuis 1888, cet hydronyme figure dans des documents cartographiques de la région. Dans son rapport de 1889, l'arpenteur John Johnston fait référence à de bons indices permettant de croire en la présence de riches minéraux sur le territoire environnant le lac[2].

Dans son rapport datant également de 1889, Henry O'Sullivan fait référence à un gigantesque feu de forêt qui a dévasté la région. En 1915, la Commission de géographie utilise la graphie « Pemichangan » au lieu de « Penichangan », qui était la forme utilisée à l'époque par certains cartographes. La graphie Lac Mushonga a aussi été utilisée. Ultérieurement les formes Pemichangau et Pemichangaw seront relevées[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Agence de bassin versant des 7 2014, p. 77.
  2. a b et c « Fiche descriptive: Lac Pemichangan », sur www.toponymie.gouv.qc.ca (consulté le 7 janvier 2021)

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Agence de bassin versant des 7, Plan directeur de l'eau de la zone de gestion de l'ABV des 7, , 420 p. (lire en ligne).

Liens externes[modifier | modifier le code]