Lac Hillier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

{{Infobox Lac Son est :LAC HILLIER |image=LIQENI HILLIER - ROZE.jpg |légende=Vue aérienne du lac Hillier. |pays=Drapeau de l'Australie Australie |province=Drapeau de l'Australie-Occidentale Australie-Occidentale |latitude=34/5/45/S |longitude=123/12/10/E |longueur=0.600 |largeur=0.250 |superficie=0.15 |géolocalisation=Australie-Occidentale/Australie }}

Le lac Hillier (en anglais : Lake Hillier) est une lagune australienne située sur l'île du Milieu (Middle Island), dans l'archipel de la Recherche (Australie-Occidentale), lui-même dans la Grande Baie australienne. Ses eaux fort salines sont d'un rose vif dont la cause n'a pas été étudiée, cependant d'autres lacs de la région présentent la même couleur due à des micro-organismes[1]

C'est l'un des sept « lacs roses » d'Australie[2] (à ne pas confondre avec le lac Rose du Sénégal).

Présentation[modifier | modifier le code]

Exploré en 1802 par l'explorateur britannique Matthew Flinders, ce lac est long d'environ 600 mètres, cerclé d'un liseré de sels blancs, entouré d'une forêt d'eucalyptus et séparé de l'océan par un cordon de sable blanc. Il a des eaux d'un rose soutenu. Les scientifiques ont d'abord cru que sa couleur était due au fond du lac, mais même si l'on recueille un peu d'eau dans un verre, elle conserve sa couleur rose.[réf. nécessaire]

Bien que la source de la couleur rose n'ait pas été définitivement prouvée dans le cas du lac Hillier, la couleur rose des autres lacs salés dans la région résulte d'un colorant créé par les micro-organismes Dunaliella salina et Halobacteria.[réf. nécessaire]

Malgré la teinte inhabituelle, l'eau du lac ne présente pas d'effets indésirables connus sur les baigneurs[3].

Conservation environnementale[modifier | modifier le code]

L'île du Milieu, dans laquelle se trouve le lac, fait partie de la réserve naturelle de l'archipel de Recherche[4]. Depuis 2002, le lac est considéré comme zone humide d'« importance subrégionale »[5].

Le lac est de nos jours classé en zone importante pour la conservation des oiseaux par l’ONG Birdlife International ; depuis lors, le site ne peut être observé que depuis le ciel.

Autres lacs roses en Australie et ailleurs[modifier | modifier le code]

Le lac Hillier est parfois confondu avec le lac Spencer (en), ce dernier souvent appelé de nos jours « Pink Lake » (lac Rose) et qui se trouve dans la région de Goldfields-Esperance à l'ouest de la région d'Australie-Méridionale.

Les autres lacs roses d'Australie sont[2] :

en Australie-Occidentale
en Australie-Méridionale
dans l'état de Victoria

D'autres lacs roses se trouvent[6] :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Understanding wetlands - Wetland hydrology », dans Christina Mykytiuk, Justine Law & Romeny Lynch, A guide to managing and restoring wetlands in Western Australia, (présentation en ligne, lire en ligne [PDF] sur dpaw.wa.gov.au).
  2. a et b « Les lacs roses d'Australie », sur australia.com (consulté en ).
  3. (en) « Swim in Lake Hillier, Australia » (consulté le ).
  4. « Esperance and Recherche parks and reserves », draft management plan 2012 [PDF], Department of Environment and Conservation, Perth, Western Australia, (consulté en ), p. 15, 108.
  5. [Comer et al. 2001] Sarah Comer, Sandra Gilfillan, Sarah Barrett, Malcom Grant, Klaus Tiedemann et Lawrie Anderson, « Esperance 2 (ESP2 – Recherche subregion) », dans A Biodiversity Audit of WA [PDF], sur dpaw.wa.gov.au, gouvernement d'Australie-Occidentale, (consulté en ), p. 211.
  6. « 10 Pink Lakes From Around the World », sur worldatlas.com (consulté en ).
  7. « Syvash Lake », plan, sur google.fr/maps (consulté en ).
  8. Avianne Tan, « Salt Lake in Turkey Turns Red Because of Algae Bloom », sur abcnews.go.com, (consulté en ).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]