La Tunisie martyre. Ses revendications

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

La Tunisie martyre. Ses revendications
Auteur Abdelaziz Thâalbi
Pays Drapeau de la Tunisie Tunisie
Genre Essai
Date de parution

La Tunisie martyre. Ses revendications, plus connu sous son titre court La Tunisie martyre (arabe : تونس الشهيدة), est un livre tunisien francophone édité à Paris en . Son auteur présumé est Abdelaziz Thâalbi.

Arrivé à Paris le 10 juillet 1919, Abdelaziz Thâalbi se met à écrire un livre qu'il compte intituler Tounes Achahida (La Tunisie martyre).

Bien que la publication ne mentionne pas le nom de son auteur, Abdelaziz Thaâlbi reconnait l'avoir écrite lui-même en arabe, sur la base des rapports envoyés de Tunis par les principaux dirigeants du futur parti du Destour dont Sadok Zmerli, Hamouda Mestiri et Mohamed Riahi.

Comme il ne maîtrise guère le français, il demande à son ami Me Ahmed Sakka, avocat résidant à Paris, d'en faire la traduction en français.

Quelques mois après la parution de La Tunisie martyre, un mandat d'arrêt est délivré contre Abdelaziz Thaâlbi qui est arrêté le 28 juillet 1920 à Paris, transféré sous escorte à Tunis et incarcéré à la prison militaire sous l'inculpation d'atteinte à la sûreté de l'État.

Le texte arabe original n'a jamais été publié mais une traduction arabe de la version française, réalisée par Hamadi Sahli, est éditée en 1988.