La Rajada

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article a besoin d’être illustré (en discuter) (indiquez la date de pose grâce au paramètre date).

Pour améliorer cet article, des médias (images, animations, vidéos, sons) sous licence libre ou du domaine public sont les bienvenus.
Si vous êtes l’auteur d’un média que vous souhaitez partager, importez-le. Si vous n’êtes pas l’auteur, vous pouvez néanmoins faire une demande de libération d’image à son auteur.

La Rajada
La Rajada.jpg

Vue de la villa

Présentation
Architecte
Christian Hunziker, Jacob Hunziker et Robert Frei
Construction
1962
Destination initiale
Habitation
Statut patrimonial
Géographie
Pays
Canton
Commune
Adresse
Chemin de la FalaiseVoir et modifier les données sur Wikidata
Localisation
Coordonnées
Localisation sur la carte du canton de Vaud
voir sur la carte du canton de Vaud
Red pog.svg
Localisation sur la carte de Suisse
voir sur la carte de Suisse
Red pog.svg

La Rajada, parfois appelée villa Rajada, est un bâtiment vaudois situé sur le territoire de la commune de Gland, en Suisse.

Histoire[modifier | modifier le code]

La Rajada a été construite en collaboration par les frères Jakob et Christian Hunziker[1] et par Robert Frei[2] entre 1960 et 1962. Elle a ensuite été décorée de sculptures d'Henri Presset et de céramiques de Philippe Lambercy[3].

La villa, de même que ses dépendances et ses environs, sont inscrits comme biens culturels suisse d'importance nationale[4]. Elle est construite sur un modèle original tout en courbes avec des murs faits de blocs de granit ; la pièce principale du bâtiment est un séjour circulaire de 172m²[5].

Références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  1. Dagmar Böcker, « Hunziker, Christian » dans le Dictionnaire historique de la Suisse en ligne, version du 30 novembre 2006.
  2. « 19. Robert Frei 1972-1974 », sur aga-ge.ch (consulté le 18 juillet 2012)
  3. « Le patrimoine vaudois à portes ouvertes », La Gazette, journal de la fonction publique, no 21,‎ , p. 4 (lire en ligne)
  4. [PDF] L'inventaire édité par la confédération suisse, canton de Vaud
  5. Jacques Suard, « La villa Rajada un des plus jeunes monuments protégés du canton », Pro Novioduno, no 26,‎ , p. 13-14