La Révolte (théâtre)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

La Révolte
Auteur Auguste de Villiers de L'Isle-Adam
Genre Pièce de théâtre
(Drame bourgeois)
Nb. d'actes 1 acte
Dates d'écriture 1868-1869
Lieu de parution Paris
Éditeur Lemerre
Date de parution juillet 1870
Date de création en français 6 mai 1870
Lieu de création en français Théâtre du Vaudeville
Rôle principal Anaïs Fargueil

La Révolte est une pièce de théâtre en un acte d'Auguste de Villiers de L'Isle-Adam .

Historique[modifier | modifier le code]

La Révolte est une pièce écrite entre les derniers mois de 1868 et l'été de 1869. Ce drame fut créé au Théâtre du Vaudeville, dirigé par Harmant, sur l'insistance d'Alexandre Dumas fils. Heurtant violemment l'idéologie de la classe dominante, l'œuvre disparut de l'affiche après cinq représentations [1].

Personnages[modifier | modifier le code]

  • Élisabeth, 27 ans
  • Félix, 40 ans

Résumé[modifier | modifier le code]

La Révolte est un drame bourgeois en un acte où une épouse annonce à son mari, dont elle a fait la fortune, qu'elle le quitte. L'action se déroule à Paris dans le salon d'un banquier, dans les temps modernes.

Analyse[modifier | modifier le code]

À la suite de Morgane[2], drame romantique, Auguste de Villiers de L'Isle-Adam écrit une pièce qui, traitant de la vie quotidienne, pourrait se rattacher au drame bourgeois. Mais au contraire des drames de Dumas fils, de Sardou ou Augier, Villiers va dénoncer l'esprit bourgeois de son époque. Cette ironie cinglante va choquer des spectateurs dont les valeurs essentielles sont l'argent et la famille.

Mises en scène[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Œuvres complètes, édition établie par Alan Raitt et Pierre-Georges Castex, avec la coll. de Jean-Marie Bellefroid, Gallimard, Bibliothèque de la Pléiade,tome I, 1986.
  2. Le Prétendant (version définitive de Morgane)

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :