Anaïs Fargueil

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Anaïs Fargueil
Fargueil, Anaïs, BNF Gallica.jpg
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 77 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Nationalité
Activité
Grave of Anaïs Fargueil 2012-10-09.jpg
Vue de la sépulture.

Anaïs Fargueil est une comédienne française, née à Toulouse le [1], morte à Paris le [2].

Biographie[modifier | modifier le code]

Anaïs Fargueil était la fille de Paul Fargueil, un acteur toulousain qui la fit débuter sur scène dès l'âge de quatre ans. En 1825, elle suit ses parents à Paris et entre au Conservatoire, dans les classes de Antoine Ponchard et Auguste Mathieu Panseron. Elle obtient un premier prix de chant. Engagée à l'Opéra-Comique, elle fait ses débuts dans La Marquise d'Adolphe Adam. Elle abandonne l'art lyrique pour le théâtre et débute au Théâtre du Vaudeville en 1836. Elle le quitte pour le théâtre du Gymnase, puis se produit en province et à l’étranger. Elle revient au Vaudeville en 1850. Elle prend sa retraite en 1883.

Elle repose au cimetière Montmartre auprès de son père décédé le [3]. Sa fille, Marguerite Le Rousseau-Fargueil, sera inhumée à leurs côtés le [4].

Théâtre[modifier | modifier le code]

  • La dragonne, comédie en deux actes, par MM. Dumanoir et Hippolyte Le Roux, Paris, Théâtre du Palais Royal, le (rôle de Catherine II)
  • Madame de Maintenon, drame en 5 actes, avec prologue, en vers, par M. François Coppée, Paris, Théâtre de l'Odéon, (rôle de Madame de Maintenon)
  • Rose Michel, drame en 5 actes d'Ernest Blum, Paris, Théâtre de l'Ambigu-Comique,
  • L'Oncle Sam, comédie en quatre actes de Victorien Sardou, Paris, Théâtre du Vaudeville,
  • L'Ennemie, comédie en 3 actes d'Eugène Labiche, Paris, Théâtre du Vaudeville,
  • Les Pattes de mouches, comédie en 3 actes de Victorien Sardou, Paris, Théâtre du Vaudeville,
  • Patrie !, drame historique en 5 actes, en 8 tableaux de Victorien Sardou, 1869
  • Miss Multon, comédie en 3 actes de Eugène Nus et Adolphe Belot, 1869
  • La Famille Benoiton, comédie en 5 actes de Victorien Sardou, Paris, Théâtre du Vaudeville,
  • Maison neuve, comédie en cinq actes de Victorien Sardou, Paris, Théâtre du Vaudeville,
  • Rédemption, d'Octave Feuillet, Paris, Théâtre du Vaudeville,
  • Les Diables noirs, drame en quatre actes de Victorien Sardou, Paris, Théâtre du Vaudeville, l863
  • Lucie Didier, pièce en 3 actes de MM. Léon Battu et Jaime fils, 1863
  • Les Brebis de Panurge, comédie en un acte, en prose de Henri Meilhac et Ludovic Halévy, 1863
  • Nos intimes !, comédie de Victorien Sardou, Paris, Théâtre du Vaudeville, (rôle de Cécile)
  • Esther Ramel, pièce en 3 actes de MM. Devicque et Crisafulli, Paris, Théâtre du Vaudeville,
  • Les Femmes fortes, comédie de Victorien Sardou, Paris, Théâtre du Vaudeville,
  • Le Mariage d'Olympe, pièce en trois actes de Émile Augier, Paris, Théâtre du Vaudeville,
  • Les Filles de marbre, drame en 5 actes de Théodore Barrière et Lambert Thiboust, Paris, Théâtre du Vaudeville,
  • Marcelin, drame en trois actes, par MM. Bayard et Dumanoir, Paris, Théâtre du Vaudeville, (rôle de Elise de Montdidier)
  • Le Démon de la nuit, comédie-vaudeville en 2 actes, par MM. Bayard et Arago, Paris, Théâtre du Vaudeville, (rôle de Mathilde)

Source[modifier | modifier le code]

  • André Maurel, « Anaïs Fargueil », Le Figaro, , p. 2

Références[modifier | modifier le code]

  1. La Passe-temps et le parterre réunis, 19 avril 1896, p. 6 http://collections.bm-lyon.fr/PER00318241/PAGE5_PDF
  2. Acte de décès d'Anaïs Fargueil sur le site des Archives de Paris 9e, acte n° 455
  3. Acte de décès de Jean-Paul Fargueil sur le site des Archives de Paris 9e, acte n° 1522
  4. mort de Mlle Marguerite Fargueil, fille de la célèbre comédienne Anaïs Fargueil « Le Gaulois » 23 avril 1911

Liens externes[modifier | modifier le code]