La Moitié gauche du frigo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
La Moitié gauche du frigo

Réalisation Philippe Falardeau
Scénario Philippe Falardeau
Acteurs principaux
Sociétés de production Qu4tre par Quatre
Pays de production Drapeau du Québec Québec (Drapeau du Canada Canada)
Genre Comédie dramatique
Durée 90 minutes
Sortie 2000

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

La Moitié gauche du frigo est un film québécois de Philippe Falardeau sorti en 2000 et mettant en vedette Paul Ahmarani et Stéphane Demers.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Stéphane est un militant social, formé dans le domaine du théâtre. Christophe est un ingénieur au chômage. Les deux amis sont colocataires. Ils s’engagent tous deux dans la création d’un documentaire sur l’emploi. Christophe accepte que son ami filme ses démarches jusqu’à ce qu’il trouve du travail. L’entreprise éprouvera sérieusement leur amitié. La caméra vidéo de Stéphane suit Christophe à chaque entrevue d’embauche, dans les séminaires de formation à la recherche d’emploi et dans les rencontres avec les conseillers en placement. Stéphane obtient les moyens financiers de s’adjoindre une équipe technique. Plus l’espoir de Christophe diminue, plus le tournage s’étire en longueur en n’épargnant aucune sphère de sa vie de chômeur. Son flirt avec une caissière, ses loisirs et même son sommeil, tout est filmé. Pour Stéphane, dorénavant intéressé par les congédiements massifs, la sous-traitance et les intérêts égoïstes des compagnies, le projet limité au début devient un tremplin politique qui finit par nuire à la recherche d’emploi de son ami.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Source : IMDb et Films du Québec[1]

Distribution[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Nominations[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Charles-Henri Ramond, « Moitié gauche du frigo, La – Film de Philippe Falardeau », sur Films du Québec, 4 février 2009 (mise à jour : 5 avril 2015) (consulté le )

Liens externes[modifier | modifier le code]