La Chouette et le Pussycat

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
La Chouette et le Pussycat
Titre original The Owl and the Pussycat
Réalisation Herbert Ross
Scénario Buck Henry
Acteurs principaux
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre comédie
Durée 95 minutes
Sortie 1970

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

La Chouette et le Pussycat (titre original : The Owl and the Pussycat) est un film américain de Herbert Ross adapté de la pièce de Bill Manhoff et sorti en 1970.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Felix est un écrivain raté qui habite un modeste hôtel meublé. Un soir en rentrant il apprend par courrier que son dernier roman est refusé, son logeur lui fait part des récriminations de sa voisine de palier qui entend le crépitement de sa machine à écrire toute la nuit. Doris, sa voisine, travaille dans le milieu du sexe, elle a tourné dans un film X, fait la gogo danseuse, et se prostitue. Doris qui ignore ses activités l'aperçoit dans une tenue équivoque par sa fenêtre, prend ses jumelles, et se rend compte que de l'argent est échangé. Il la dénonce auprès du logeur qui la flanque de suite à la porte. Doris ne s'en laisse pas compter et parvient à pénétrer et à s'incruster chez Felix en exigeant qu'il l'héberge pour la nuit. Le ton finira par monter et une violente dispute attirera tout le voisinage. Le logeur intervient et met Felix à la porte. Felix et Doris réussissent à se faire héberger chez un ami. S'ensuivra un jeu de chat et de la souris entre eux deux, leurs univers très différents ne cesseront de s'opposer parfois très violemment, mais ils finiront par se rapprocher l'un de l'autre. À la fin, ils décident de faire comme s'ils venaient seulement de se rencontrer et partent ensemble.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Autour du film[modifier | modifier le code]

  • Harry Stradling, directeur de la photographie du film, mourût au cours du tournage. Il fût remplacé au pied levé par Andrew Laszlo.
  • Il s'agit du tout premier film dans lequel tourne Marilyn Chambers, future vedette du X
  • Barbra Streisand a accepté de tourner une scène les seins nus, mais elle n'a pas été retenu lors du montage.[1]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Time magazine, 18 mai 1970

Lien externe[modifier | modifier le code]