Marilyn Chambers

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Marilyn Chambers
Marilyn Chambers
Marilyn Chambers

Nom de naissance Marilyn Ann Briggs
Surnom Marilyn Briggs, Evelyn Lang, Marilyn Taylor,
Naissance 22 avril 1952
Westport (Connecticut)
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis
Décès (à 56 ans)
Santa Clarita
Années d'activité 1972 - 2007
Films notables + 36 films & compilations
Conjoint(e) Chuck Traynor, Tom Taylor
Yeux bleu
Cheveux blonde
Distinctions AVN Hall of Fame, XRCO Awards
IAFD Voir
AFDB Voir

Marylin Chambers (de son vrai nom Marilyn Ann Taylor), née le à Westport dans le Connecticut et morte le à Los Angeles (Santa Clarita)[1],[2], est une actrice américaine, connue pour ses rôles dans des films érotiques et pornographiques, tournés notamment dans les années 1970.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fille d’une infirmière et d’un cadre supérieur, elle part à dix-huit ans pour entamer une carrière cinématographique à Los Angeles[3]. Après un petit rôle aux côtés de Barbra Streisand, elle joue dans le film Derrière la porte verte (en) (Behind the Green Door) (1972), qui remporte un grand succès : c’est le premier film montrant crûment des scènes de sexe à être largement diffusé aux États-Unis ; ce film est aussi un des premiers à montrer des rapports sexuels interraciaux[2]. Certains groupes d'extrême-droite[4] ont menacé de mort les vidéo-clubs louant ces films X interraciaux.

Elle joue ensuite dans La Résurrection d'Ève (1973), Beyond De Sade (1979) en espérant que ces films propulseraient sa carrière. En 1980, elle est à l’affiche d’Insatiable, un autre grand classique du cinéma pornographique.

Elle obtient des revenus confortables de ces films, ayant négocié un intéressement[5],[3]. Elle est ainsi la première femme à gagner de l'argent et devenir célèbre en travaillant dans l'industrie du X. Elle peut être considérée comme précurseur des icônes modernes telles que Jenna Jameson. Marilyn a également eu un certain succès dans les bacs avec son single disco Benihana en 1976, produit par Michael Zager sous le label Roulette Records.

Restée célèbre, elle est encore considérée comme une pionnière[6]. Cependant, elle déconseille fortement ce type de carrière : « Ça brise le cœur ! Et vous laisse totalement vide »[3].

En 1977, elle a le rôle principal du film Rage de David Cronenberg.

En 2004 et 2008, elle se présente aux élections présidentielles américaines, dans le ticket du Personal Choice Party (en)[2],[6], un parti libertarien[7].

Son visage était connu car elle avait posé avec un bébé pour les boites de lessive de la marque Ivory Snow[3], de Procter & Gamble. Le grand public découvrit avec surprise sa double vie en tant que "Star Porno".

Elle fait partie de l'AVN Hall of Fame & XRCO Hall of Fame.

Entre 1975 et 1985, elle a été mariée à Chuck Traynor (1937-2002) producteur et manager, qui fut auparavant l'époux d'une autre star du X, Linda Lovelace. Au total, elle s'est mariée et a divorcé trois fois[3]. Elle meurt d’un arrêt cardiaque brutal[5].

Récompenses[modifier | modifier le code]

Filmographie sélective[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes & sources[modifier | modifier le code]

  1. [1], consulté le 18 mai 2009
  2. a, b et c Andre Soares, Marylin Chambers sur Alternative film guide, consulté le 18 mai 2009
  3. a, b, c, d et e The Week, « The porn star who advertised soap powder », The Week, no 714, 9 mai 2009, p. 35
  4. Robert Jay Mathews Néo-nazi livre et film "Brotherhood of Murder" de John Guinther: Le pacte de la haine (1999) tv de Martin Bell.
  5. a et b Melonie Magruder, « Marilyn Chambers memorialized in Malibu », Malibu Times, publié le 22 avril 2009 [2], consulté le 18 mai 2009
  6. a et b Vancouver Sun, « Interracial porn pioneer Marilyn Chambers dead at 56 », The Vancouver Sun, publié le 15 avril 2009 [3], consulté le 18 mai 2009
  7. Charles Jay Président, Marilyn Chambers Taylor, Vice-Presidential Nominee, 2004 PCP ; [4]