La Carte d'identité

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la littérature de langue française image illustrant la Côte d’Ivoire
Cet article est une ébauche concernant la littérature de langue française et la Côte d’Ivoire.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Carte d'identité.

La Carte d'identité est un roman ivoirien de Jean-Marie Adiaffi publié en 1980. Il reçoit le Grand prix littéraire d'Afrique noire en 1981.

Résumé[modifier | modifier le code]

La Carte d'identité est l’histoire du prince agni Mélédouman, requis à se présenter au bureau du commandant de cercle, Kakatika, pour attester de son identité en raison d’un doute sur le document produit. Faute d’avoir pu, séance tenante, administrer la preuve de son identité, le prince est molesté et jeté en prison, fers aux poings. L’arrestation puis l’emprisonnement de ce prince qui incarne une autorité et un pouvoir évidents dans son milieu culturel, suscite l’émoi et la consternation de son peuple car celui-ci voue une véritable vénération à la royauté.