L'Hiver sous la table

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
L'hiver sous la table. Programme.jpg

L'Hiver sous la table est une pièce de théâtre française de Roland Topor, créée en septembre 1994 au Nationaltheater de Mannheim, en Allemagne[1]. Elle fut ensuite jouée aux Pays-Bas en 1995[2] puis en Pologne en 1996[3]. Au Théâtre Flamand de Bruxelles, en 1997[4], Topor met lui-même en scène et signe le décor ainsi que les costumes. Après son décès la pièce est créée à Paris[5] au Studio Théâtre de la Comédie-Française, dans une mise en scène de Claude Confortès, avec Claudie Guillot dans le rôle de Florence Michalon et Alain Lenglet dans le rôle de Dragomir. Reprise en en 2004, elle est jouée au théâtre de l'Atelier à Paris, dans une mise en scène de Zabou Breitman, avec Isabelle Carré et Dominique Pinon dans les rôles principaux.

Argument[modifier | modifier le code]

L'Hiver sous la table a pour personnages principaux Florence Michalon, charmante traductrice fauchée, et Dragomir, alias Drago, son « voisin » encore plus fauché, immigré clandestin venu de l'Est et sympathique cordonnier. Tout serait normal, donc, si ce n'est le type de « voisinage » : en effet, la demoiselle sous-loue son dessous de table à Dragomir.

La version 2004 (mise en scène : Zabou Breitman)[modifier | modifier le code]

Interprètes[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Remarques[modifier | modifier le code]

  • Il l'a écrite à la mort de son père[réf. nécessaire], artiste immigré polonais, qui était devenu maroquinier à Paris pour faire vivre sa famille.
  • Un mot de la langue de Dragomir est particulièrement difficile à traduire : le mot « trom », qui est évoqué à plusieurs reprises au cours de la pièce.
  • Le cadeau fétiche de Dragomir pour Florence est le « jardin japonais » (miniature).
  • Marc, l'éditeur, offre à Florence des chocolats (ronds) : elle succombe à son pêché mignon.
  • Il existe un DVD de cette pièce (de la version 2004 de Zabou Breitman), sorti en 2005.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. L'Hiver sous la table sur le blog Topor et moi
  2. En février 1995 à la Toneelacademie de Maastricht (cf. CV de Tom Kleijn qui a traduit la pièce en néerlandais]
  3. « Le 10 février 1996 s'est déroulée au Teatr Studio à Varsovie la première polonaise de la pièce de Roland Topor l'Hiver sous la table. » (Le Théâtre en Pologne: The Theatre in Poland: Volume 38, p. 42)
  4. « Topor met Topor en scène au KVS, le plaisir est sous la table »
  5. Roland Topor ou le rire étranglé et « Jean Pierre Miquel sur son action d'administrateur de la Comédie Française » dans les archives de l'Ina