L'Avocat du diable (roman)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir L'Avocat du diable.

L'Avocat du diable
Auteur Morris West
Pays Drapeau de l'Australie Australie
Genre Roman
Version originale
Langue Anglais australien
Titre The Devil's Advocate
Éditeur William Morrow
Lieu de parution New York
Date de parution 1959
Version française
Traducteur Cécile Messadié
Éditeur Plon
Collection Feux croisés
Lieu de parution Paris
Date de parution 1960
Nombre de pages 309

L'Avocat du diable (The Devil's Advocate) est un roman de l'écrivain australien Morris West, paru à New York en 1959.

Le roman est traduit en français chez Plon en 1960. En 1961, il est adapté au théâtre par Dore Schary et connaît 116 représentations sur Broadway. La version française de la pièce, signée Thierry Maulnier et Pierre Sabatier, est jouée au théâtre Montansier en 1979. Le roman est également adapté au cinéma en 1977 par Guy Green, avec John Mills, Paola Pitagora et Stéphane Audran.

Résumé[modifier | modifier le code]

Le cardinal Marotta demande à Mgr Meredith, qui a passé sa vie dans les bureaux du Vatican et est atteint d'un cancer, d'aller enquêter dans le village de Gemello Minore, en Calabre, aux fins de déterminer si le cas de Giacomo Nerone peut faire l'objet d'un procès en béatification. Mais Mgr Meredith y fera des découvertes qui remettront en cause sa foi...

Mgr Blaise Meredith, un prêtre anglais que les médecins ont condamné (il est atteint d'un cancer), est envoyé par le Vatican dans un petit village de Calabre pour enquêter sur la vie de Giacomo Nerone, un homme qui y a vécu et que l'on tient pour un saint. Le Cardinal Marotta l'a choisi pour cette tâche parce qu'il voulait quelqu'un d'instruit et de consciencieux, quelqu'un qui manquerait peut-être de charité, mais pas de rigueur dans son travail. Les habitants du village de Gemello Maggiore sont très favorables au culte de Nerone parce qu'il ferait connaitre la région.

Meredith découvre qu'en réalité Nerone était un déserteur de l'armée britannique, qu'il a eu un fils illégitime d'une femme du coin, et qu'il a été exécuté par des partisans communistes vers la fin de la Seconde Guerre mondiale, sa mémoire n'en est pas moins vénérée dans ce petit village.

Liste des principaux personnages[modifier | modifier le code]

  • Mgr Blaise Meredith : anglais, évêque à la Congrégation des Rites, Vatican
  • Aldo Meyer : Juif, médecin à Gemello Minore, Calabre
  • S.E. Eugenio Marotta : cardinal, supérieur de Mgr Meredith
  • S.E. Aurelio : évêque de Valenta, Calabre
  • Père Anselmo : prêtre, curé de Gemello Minore
  • Anne-Louise de Sanctis : comtesse, propriétaire terrienne à Gemello Minore
  • Nicholas Black : peintre
  • Giacomo Nerone : peut-être futur saint

Éditions françaises[modifier | modifier le code]

  • Plon, coll. Feux croisés, 1960
  • Le Livre de poche no 1046-1047, 1963
  • Presses de la Cité, Super no 133, 1967 (édition illustrée)
  • Éditions Rencontre, 1970
  • Éditions Famot, coll. Les Grands romans contemporains, 1974
  • Presses Pocket no 1533, 1978 (ISBN 2-266-00427-1)
  • Le Livre de poche no 14329, 1997 (ISBN 2-253-14329-4)

Adaptations[modifier | modifier le code]

Au théâtre[modifier | modifier le code]

Au cinéma[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  • Postulateur de la Cause : dirige l'enquête et la fait avancer
  • Promoteur de la Foi, avocat du Diable : soumet les témoignages, les témoins à l'examen minutieux le plus sévère, conformément aux règles du droit canon.

Sources[modifier | modifier le code]

  • L'Avocat du diable, Lausanne, Éditions Rencontre, 1970

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]