Kyzylkumite

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Kyzylkumite
Catégorie IV : oxydes et hydroxydes[1]
Général
Classe de Strunz 4.CB.75
Formule chimique O9Ti3V2 VIII2Ti3O9
Identification
Masse formulaire[2] 389,479 ± 0,006 uma
O 36,97 %, Ti 36,87 %, V 26,16 %,
Couleur Noire
Classe cristalline et groupe d'espace Indéterminés
Système cristallin Monoclinique
Habitus Grains, prismatique
Échelle de Mohs 6-6,5
Éclat Vitreux, résineux
Propriétés optiques
Biréfringence Biaxial
Transparence Opaque
Propriétés chimiques
Densité 3,75
Propriétés physiques
Radioactivité aucune

Unités du SI & CNTP, sauf indication contraire.

La kyzylkumite est une espèce minérale du groupe des oxydes et du sous-groupe des oxydes métalliques de formule VIII2Ti3O9 et qui possède un rapport métal/oxygène de 2/3.

Historique de la description et appellations[modifier | modifier le code]

Inventeur et étymologie[modifier | modifier le code]

Ce minéral a été décrit par Smyslova & Al. en 1981. Son nom lui a été donné d'après sa localité type : Kyzyl Kum en Ouzbékistan[3].

Topotype[modifier | modifier le code]

Gisement 
Koscheka, Mts Auminzatau, Région Centrale de Kyzylkum, Désert de Kyzylkum, Ouzbékistan[3]
Échantillons 
Les échantillons de référence sont déposés au musée minéralogique de l'Université de Saint-Petersbourg, en Russie

Caractéristiques physico-chimiques[modifier | modifier le code]

Cristallochimie[modifier | modifier le code]

Groupe de la schreyerite

Cristallographie[modifier | modifier le code]

  • Paramètres de la maille conventionnelle : a = 33,80 Å, b = 4,578 Å, c = 19,99 Å, β = 93,40 °, Z = 18, V = 3 087,74 Å3
  • Densité calculée = 3,77

Propriétés physiques[modifier | modifier le code]

Habitus 

La kyzylkumite se trouve le plus souvent sous forme d'agrégats granulaires où se trouvent des cristaux xénomorphes à hypidiomorphes dans la matrice. Lorsqu'elle forme des cristaux dégagés, la kyzylkumite se trouve sous forme de cristaux prismatiques.

Gîtes et gisements[modifier | modifier le code]

Gîtologie et minéraux associés[modifier | modifier le code]

Gîtologie 
La kyzylkumite se trouve dans les veines recoupant les schistes siliceux.
Minéraux associés 
chlorites, pyrite, rutile.

Gisements remarquables[modifier | modifier le code]

La kyzylkumite est extrêmement rare et ne se trouve que dans un seul gisement au monde :

Ouzbékistan
Koscheka U deposit (TL), Auminzatau Mts, Central Kyzylkum Region, Kyzylkum Desert[3]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. La classification des minéraux choisie est celle de Strunz, à l'exception des polymorphes de la silice, qui sont classés parmi les silicates.
  2. Masse molaire calculée d’après « Atomic weights of the elements 2007 », sur www.chem.qmul.ac.uk.
  3. a b et c Am. Min. (1982) 67, 855-856; ZVMO (1981) 110, 607-612; Pekov, I. (1998) Minerals First discovered on the territory of the former Soviet Union 369p. Ocean Pictures, Moscow
  • Zapiski Vserossiyskogo Mineralogicheskogo Obshchestva: 110(2): 607-612.
  • American Mineralogist, volume 067, p. 855-856(1982)
  • Smyslova, I.G., A.I. Komkov, V.V. Pavshukov, and N.V. Kuznetsova (1981) Kyzylkumite V2Ti3O9 – new mineral of vanadium and titanium of a group of complex oxides. Zap. Vses. Mineral. Obshch., 110, 607–612 (in Russian).
  • (1982) Amer. Mineral., 67, 855–856
  • (1982) Mineral. Abs., 33, 309 (abs. ref. 1)