Kyoshi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

En karaté, le titre de kyoshi ne s'obtient, en principe, que plus de 10 ans après celui de renshi et à 40 ans révolus. C'est le maître instructeur dans le système des grades japonais dans les arts martiaux.

Renshi, kyoshi et hanshi sont normalement des titres de samouraï créés à la Daï Nippon Butokukaï et ne pouvant être délivrés que par l'empereur du Japon ou des membres habilités de sa famille[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. La Kokusai Budoin, en anglais International Martial Arts Federation (IMAF), fondée en 1952, est la plus ancienne et la plus prestigieuse fédération d'arts martiaux japonais. Elle est présidée par le prince Tokugawa Yasuhisa, descendant du dernier shogun du japon, Tokugawa Yoshinobu (1837-1913). Son siège est à Tokyo. Les membres de la famille impériale lui ont délégué le pouvoir de délivrer les titres de renshi, kyoshi, hanshi et meijin.