Kriminalpolizei

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la police ou la gendarmerie <adjF>
Cet article est une ébauche concernant la police ou la gendarmerie.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Plaque de service

La Kriminalpolizei (en français : « police criminelle »), Kripo en abrégé, est la désignation commune en langue allemande des forces de police chargées d'enquête en matière de crime dans chacun des pays suivants : l’Allemagne, l’Autriche et la Suisse.

Article connexe : Police judiciaire.

La Kriminalpolizei allemande de 1936 à 1945[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Kriminalpolizei sous le IIIe Reich.

Durant la Seconde Guerre mondiale et les années qui l'ont précédée, la Kripo était constituée de simples agents de police. Ceux-ci effectuaient des enquêtes sur des crimes de droit commun comme l'assassinat, la séquestration, la fraude, les incendies. Ils étaient aussi à l'origine de l'incarcération des coupables, récoltaient les preuves et préparaient les rapports correspondants.

Le chef de la Kripo était le SS-Gruppenführer Arthur Nebe, en poste jusqu'à ce qu'il soit impliqué dans l'attentat du contre Hitler. À partir du , la Kripo a été commandée par le SS-Oberführer Friedrich Panzinger (en).

La Kripo en Allemagne de l'Ouest après 1945[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]