Koharu Kisaragi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article est orphelin. Moins de trois articles lui sont liés (septembre 2013).

Aidez à ajouter des liens en plaçant le code [[Koharu Kisaragi]] dans les articles relatifs au sujet.

Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Des informations de cet article ou section devraient être mieux reliées aux sources mentionnées dans la bibliographie, sources ou liens externes (février 2016).

Améliorez sa vérifiabilité en les associant par des références à l'aide d'appels de notes.

Koharu Kisaragi
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 44 ans)
Nom dans la langue maternelle
如月小春Voir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités

Koharu Kisaragi (如月 小春?), Kisaragi Koharu, - , est une metteur en scène et dramaturge japonaise.

Kisagari étudie la philosophie à l'Université chrétienne pour femmes de Tokyo (Tōkyō Joshi Daigaku) jusqu'en 1976. Cette même année elle fonde sa première compagnie théâtrale Gekidan Kiki avec laquelle elle met en scène ses propres pièces comme Romio to Furiijia no aru Shokutaku (1981). En 1982, elle quitte le Gekidan Kiki et fonde le groupe NOISE. Elle en est la directrice et participe à toutes les représentations en tant qu'auteure et metteur en scène. Son producteur est son mari Kajiya Kazuyuki.

Outre ses pièces pour l'ensemble (dont la plus importante est Moral en 1984), Kisaragi écrit l'essai Ansanburu no Shisō consacré au jeu de l'ensemble. Elle meurt subitement d'une hémorragie cérébrale à la fin 2000.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Source de la traduction[modifier | modifier le code]