Kerið

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Kerið
Image illustrative de l'article Kerið
Vue du Kerið.
Localisation
Coordonnées 64° 02′ 24″ N, 20° 53′ 17″ O
Pays Drapeau de l'Islande Islande
Région Suðurland
Municipalité Grímsnes- og Grafningshreppur
Géologie
Massif Grímsnes
Âge 6 500 ans
Type de cratère Volcanique
Type Volcan de rift
Activité Éteint
Dernière éruption 3500 av. J.-C.
Code GVP 1701-06=
Observatoire Nordic Volcanological Institute
Dimensions
Longueur 0,27 km
Largeur 0,17 km
Profondeur 55 m
Découverte
Découvreur Vikings
Géolocalisation sur la carte : Islande
(Voir situation sur carte : Islande)
Kerið

Le Kerið est un petit cratère volcanique d'Islande dont le fond est occupé par un lac

Géographie[modifier | modifier le code]

Il est situé dans le sud-ouest de l'Islande, a proximité de la route reliant Selfoss au Cercle d'or, au milieu d'un paysage agricole. C'est l'un des nombreux lacs de cratère dans cette région, formés lors de mouvement de terrain, mais il est celui dont le rebord parfaitement visible est demeuré le mieux préservé.

Le rebord du cratère, comme les autres roches volcaniques des environs, est composé de roches volcaniques rouges plutôt que noires. Le cratère fait environ 55 mètres de profondeur, 170 mètres de largeur et 270 mètres de longueur.

Alors que le cratère a plutôt des parois abruptes avec une végétation clairsemée, une paroi connaît une pente douce et recouverte de mousse épaisse, permettant un accès nettement plus facile. Le lac est en lui-même moyennement profond (7 à 10 mètres, en fonction de la pluviométrie et autres facteurs), mais à cause de la teneur du sol en minéraux, ses eaux étonnent par une couleur aigue-marine profonde et intense.

Histoire[modifier | modifier le code]

Son âge est estimé à 3 000 ans, c’est-à-dire seulement la moitié de celui de toutes les autres formations volcaniques aux alentours.

Les Vikings l'ont probablement découvert peu de temps après leur colonisation de l'île vers l'an mille.

Situé sur un terrain privé, son accès a longtemps été libre mais il est désormais soumis à un droit d'entrée de quelques centaines de couronnes, soit quelques euros.

Vue du Kerið l'hiver.