Cercle d'or (Islande)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d’aide sur l’homonymie Pour les articles homonymes, voir Cercle d'or.
Article général Pour un article plus général, voir Tourisme en Islande.

Le « Cercle d'or » (en islandais : Gullni hringurinn) est une expression désignant les trois sites touristiques les plus fréquentés d'Islande : Þingvellir, la chute de Gullfoss et le champ géothermique de Geysir. Il s'agit d'une dénomination récente visant à promouvoir le tourisme. Les excursions vers le Cercle d'Or incluent également souvent d'autres arrêts comme le lac de cratère de Kerið ou la petite ville de Hveragerði, connue pour pratiquer la culture de la banane grâce à la géothermie islandaise.

Liste[modifier | modifier le code]

Nom Image Région Description
Þingvellir Þingvellir 2006.JPG Suðurland Þingvellir (littéralement « les plaines du Parlement ») est le nom donné à un graben situé sur la dorsale médio-atlantique dans les Hautes Terres d'Islande. Ce site est notamment connu pour avoir accueilli l'Althing, le Parlement islandais, de sa fondation en 930 (ce qui en fait le plus ancien parlement du monde encore en activité) jusqu'en 1798, date de son déménagement à Reykjavik. Ce site constitue un parc national et est inscrit au patrimoine mondial de l'UNESCO.
Gullfoss Gullfoss, Suðurland, Islandia, 2014-08-16, DD 123.JPG Suðurland Située sur la rivière Hvita, Gullfoss (« la Chute d'Or ») constitue en réalité une succession de deux chutes d'eau : une première de 32 m de haut suivie d'une seconde de 70 m se jetant dans un étroit canyon. Les jours ensoleillés, il n'est pas rare de voir un arc-en-ciel au-dessus de la cascade.
Champ géothermique de Geysir Strokkur, Iceland.jpg Suðurland Le champ géothermique est situé dans la vallée Haukadalur. Cet ensemble de sources chaudes issu d'un ancien stratovolcan érodé compte notamment deux geysers : Geysir, ayant donné son nom au phénomène, est peu actif aujourd'hui, et Strokkur (en photo ci-contre) entre en éruption environ toutes les dix minutes.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Agust Gudmundsson, The Glorious Geology of Iceland's Golden Circle, Springer, , 334 p. (lire en ligne)

Articles connexes[modifier | modifier le code]