Kennebunkport

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Kennebunkport
Kennebunkport ME harbor.jpg
Le port de plaisance de Kennebunkport.
Géographie
Pays
État
Comté
Superficie
127,82 km2Voir et modifier les données sur Wikidata
Altitude
8 mVoir et modifier les données sur Wikidata
Coordonnées
Démographie
Population
3 474 hab. ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Densité
27,2 hab./km2 ()
Fonctionnement
Statut
Town (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Histoire
Fondation
Identifiants
Code postal
04046Voir et modifier les données sur Wikidata
Code FIPS
23-36745Voir et modifier les données sur Wikidata
GNIS
Indicatif téléphonique
207Voir et modifier les données sur Wikidata
Site web

Kennebunkport est une ville côtière des États-Unis située dans le comté de York dans le sud de l'État du Maine.

La résidence Bush, lieu de villégiature de la famille Bush s'y trouve.

Géographie[modifier | modifier le code]

La petite ville est située au bord de la rivière Kennebunk, à 1,5 km de son embouchure sur l'océan Atlantique. Elle est le prolongement océanique de la ville de Kennebunk.

Histoire[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

Kennebunkport compte 3 474 habitants en 2010.

Tourisme[modifier | modifier le code]

La résidence Bush, résidence d'été de la famille Bush sur Walker's Point, à Kennebunkport

Kennebunkport est historiquement un port de pêche et un poste de construction de bateaux de pêche. Elle est devenue au XXe siècle un lieu de villégiature huppé de la Nouvelle-Angleterre. Son centre historique comprend de nombreuses boutiques de souvenirs, de galeries d'art et de restaurants proposant la spécialité locale, le homard.

L'attraction touristique de Kennebunkport est la résidence Bush située sur Walker's Point. C'est la résidence d'été de l'ancien président George H. W. Bush, construite par son grand-père George Herbert Walker.

Durant sa présidence, Bush père y invita des chefs d'État et de gouvernement tels que Margaret Thatcher et Mikhaïl Gorbatchev. En 2007, son fils, le président George W. Bush, y invita les présidents russe et français, Vladimir Poutine et Nicolas Sarkozy.

Liens externes[modifier | modifier le code]