Kattakourgan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Kattakourgan
Kattakurgan bazar 2.jpg

Vue du bazar de Kattakourgan en 2011

Nom local
(uz) Kattaqoʻrgʻon / КаттақўрғонVoir et modifier les données sur Wikidata
Géographie
Pays
Région
Altitude
480 mVoir et modifier les données sur Wikidata
Coordonnées
Démographie
Population
58 950 hab. ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Histoire
Fondation
XVIIe siècleVoir et modifier les données sur Wikidata
Vue du bazar de Kattakourgan en 2011

Kattakourgan (en ouzbek : Kattaqo‘rg‘on, en russe : Каттакурга́н, littéralement la « grande forteresse », au sens de grand kourgane), autrefois Katta-Kourgan, est une ville d'Ouzbékistan de la province de Samarcande. Elle comptait 76 500 habitants en 2009.

Géographie[modifier | modifier le code]

Kattakourgan se trouve dans une oasis de la vallée du Zeravchan à 76 km au nord-ouest de Samarcande. Sa gare de chemin de fer se trouve sur la ligne Tachkent-Kogon.

Le lac de Kattakourgan, lac artificiel de 79,5 km2, se trouve au sud de la ville.

Population[modifier | modifier le code]

Année 1897 1970 1991 2009
Population,
millier d'habitants
10,1[1] 44[2] 59,6[3] 76,5[4]

Historique[modifier | modifier le code]

Non loin de la ville se trouvent les ruines de la ville antique de Rabinjan, détruite au XIIe siècle. À l'époque du creusement du lac artificiel en 1946, des fouilles ont mis au jour les restes d'une grande nécropole zoroastrienne souterraine avec des labyrinthes dotés d'un système de ventilation bien pensé. On y a trouvé des objets d'argile. On a trouvé également à Kattakourgan et dans ses environs des foyers rituels (pour le feu des zoroastriens) de différentes époques, des fours à fonte et quantité d'ustensiles d'il y a plus de deux mille ans.

La Kattakourgan d'aujourd'hui remonte au dernier quart du XVIIe siècle (vers 1683-1684). Elle se construit autour de la citadelle de Farhad-Atalyk, gouverneur (bek) ouzbek de l'émir de Boukhara, qui y vivait avec les siens.

Du temps de l'Empire russe la ville était le chef-lieu de l'ouiezd du même nom, dans l'oblast de Samarcande. Elle se trouvait à la frontière de la Russie et de l'émirat de Boukhara.

Annexes[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Recensement impérial de 1897
  2. (ru) Article de la Grande Encyclopédie soviétique
  3. (ru) in Dictionnaire contemporain (Современный толковый словарь), éd. Grande Encyclopédie soviétique, 1997.
  4. (de) World Gazetteer: Usbekistan — die wichtigsten Städte